Des jeux vidéos qui favoriseraient l’empathie

Mon collègue Éric Chamberland me suggère cet article de La Presse sur un rapport produit pour l’UNESCO par Paul Darvasi, professeur au Collège Royal St-George (rattaché à l’Université York) à Toronto.

« Il est difficile d’avoir de l’empathie si vous ne pouvez pas vous mettre dans la perspective de quelqu’un d’autre. Les jeux vidéo vous permettent de supposer des perspectives sous une forme incarnée.» (Darvasi, cité dans Massé, 2o17)

Davarsi donne notamment l’exemple du jeu 1979 Revolution: Black Friday qui place le joueur dans la peau d’un photojournaliste tentant de couvrir le renversement du Shah d’Iran:

« You’re asked to make very complex ethical decisions every step of the way, » says Darvasi. « They’re not black and white, good and evil-type decisions that you would get in a less nuanced game. They put you in the position of somebody who has to make very difficult decisions. You often don’t have the opportunity to make a positive ethical decision. The power of that is substantial. » (Davarsi, cité par Campbell, 2017)

Les commentaires à l’article de Massé sont teintés d’un certain scepticisme, souvent liés au fait que les jeux doivent d’abord être plaisants.  Pour Davarsi, les jeux vidéo portent toujours une dimension politique:

« I think of every video game as a text, and a text is susceptible to any number of political readings. It’s a mistake to over-simplify them and to think they are devoid of political content. Some games are more deliberately political. 1979 Revolution is certainly more political than Tetris. But I believe that you can yield a political reading from a game like Tetris if you look hard enough and from the right angle.” (Davarsi, cité par Campbell, 2017)

Je n’ai pas encore lu ce rapport, mais je compte bien le faire.  Si l’idée est intéressante, j’aimerais voir comment elle s’applique…  Dieu sait qu’enseigner l’empathie ne semble pas aller de soit.

Sources:
Campbell, Colin, « Here’s why the UN is getting interested in video games« , Polygon, 24 janvier 2017
Darvasi, Paul, Empathy, Perspective and Complicity: How Digital Games can support Peace Education and Conflict Resolution, UNESCO, 3 novembre 2016, 23 p.
Massé, Kevin, « L’empathie, les jeux vidéo et l’UNESCO« , La Presse, 1er février 2017

 

Des chiffres concrets à propos des MOOCs de MITx et de HarvardX
Des idées sur l'avenir de l'intelligence artificielle en éducation

Exprimez-vous !

*