Rapports entre enseignants, configuration des salles de classe et perception de l’apprentissage par les étudiants

Partant de l’idée que « des changements dans l’architecture peuvent entraîner des changements dans la pédagogie », voici une recherche qui tente d’établir l’influence de la proxémique de l’apprentissage (instructional proxemics) et de l’organisation physique de salles de classe par rapport à l’influence de divers enseignants sur les perceptions qu’ont 234 étudiants des apprentissages qu’ils estiment avoir réalisés.

Cinq (5) formateurs ont chacun donné leurs cours de communication publique dans trois salles différentes: l’une définie comme traditionnelle (avec chaises à tablettes), une autre considérée comme « versatile » (avec tables en trapèze pour plusieurs étudiants et chaises à glissières), enfin une dernière appelée « fluide » (avec tables rondes et chaises à roulettes).  Les salles étaient de même grandeur et d’éclairage équivalent.

Oblinger [2006] is not alone in emphasizing flexibility. Other theorists, architects, educators, and media outlets have suggested that a primary way to promote learning rather than teaching is through the use of a combination of formal and informal learning spaces and the integration of mobile furniture into the classroom. (MacArthur, 2015)

On a ensuite demandé aux étudiants de répondre à un sondage où l’on évaluait leurs perceptions de leurs apprentissages behavioriaux, affectifs et cognitifs, de même que leurs estimations des notes qu’ils obtiendraient à la fin du cours.  En parallèle, on a demandé aux enseignants de tenir des journaux de bord sur les adaptations ou modifications qu’ils devaient appporter à leur enseignement en fonction des locaux.

Il appert que les perceptions des étudiants de leurs apprentissages sont effectivement influencées par les types de locaux où ils ont reçu l’enseignement, mais qu’elles sont davantage influencées par les enseignants eux-mêmes.  Toutefois, les étudiantes semblent plus sensibles aux variations d’espace que les garçons.  Enfin, les enseignants semblent avoir l’ascendant nécessaire pour magnifier ou limiter l’influence de l’espace sur la perception des résultats.

In sum, classroom space impacts student learning in susbstancial and meaningful ways and is heavily moderated and mitigated by the instructor.  Traditional classroom spaces produced consistent learning results in this study. As classrooms become more flexible, their ability to influence student learning can me moderated by the instructor.  Instructors who are able to function within the fluid space can achieve higher learning results than they could in traditional classrooms. However, instructors who feel hindered by the fluid space may experience lower learning outcomes there than in the traditional classroom. (MacArthur, 2015)

Notons qu’il semble qu’aucun des enseignants n’ait été préparé aux possibilités offertes par l’enseignement dans des locaux à configurations différentes.  Ainsi, deux enseignants ont rapporté dans leurs journaux de bord avoir été souvent distraits par la circulation dans la classe « fluide ».  Néanmoins, un s’en est servi comme d’un obstacle régulier à la communication publique, tandis qu’un autre a surtout critiqué l’organisation de la salle:

…Thereby, one could surmise that the level of distractions in the room does not dictate the learning occurring within it. Rather, the interaction between instructor and the classroom – how the instructor deals with distractions or other challenges of the learning space, perhaps – offers a better explanation of this inconsistency. (MacArthur, 2015)

Enfin, il est intéressant de constater que la perception par les étudiants de leurs notes à venir était supérieure dans la salle fluide, alors même que la perception de leurs apprentissages était parfois moindre.  L’auteur en conclut qu’il est possible que l’organisation physique de l’espace ait une influence sur la confiance en eux des étudiants ou sur l’attitude des enseignants, mais ces dimensions n’étaient pas mesurées dans cette recherche.

Source: MacArthur, John A., « Matching Instructors and Spaces of Learning: The impact of space on behavioral, affective and cognitive learning« , Journal of Learning Spaces, vol.4, no.1, 2015

Lancement de LinkedIn Learning
Les 12 principes de Vienne pour une communication scientifique de qualité

Exprimez-vous !

*