Les approches pédagogiques canadiennes intéressent l’étranger

Un plus grand nombre de professeurs de divers établissements post-secondaires au Canada sont sollicités pour participer à la mise sur pied d’un nouveau programme ou à la révision d’un programme existant à l’étranger. Évidemment, quand cela se produit, ce sont des approches pédagogiques novatrices canadiennes que ces gens exportent au nom de leur pays.

C’est ainsi que très prochainement se déroulera la première remise des diplômes à des doctorants en soins infirmiers de l’Institut supérieur de sciences médicales de Cuba. Ce programme a été réalisé et supervisé par des professeurs en soins infirmiers de l’Université du Manitoba. De nombreux professeurs canadiens collaborent ainsi « à l’élaboration de programmes d’études et à la formation de professeurs dans les pays en développement. Leur expertise est grandement recherchée. Ils participent à la transformation de l’éducation postsecondaire en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique latine et dans les Caraïbes, créant des programmes d’études dans de nombreux domaines, dont le droit, la santé, les sciences et l’environnement. »

Expertise d’enseignement recherchée

Vice-recteur adjoint à la recherche et aux études supérieures à l’Universitaire de la vallée du Fraser, Yvon Dandurand indique qu’il y a un véritable intérêt pour la méthode canadienne de formation universitaire. Il a « corédigé pour le compte de l’AUCC un rapport sur la question à partir des résultats d’un sondage mené auprès des gestionnaires de projets du programme de PUCD en 2009. Le sondage révèle la création ou le renforcement de plus de 2 600 programmes d’études, dont 220 à la maîtrise et 38 au doctorat. Souvent, les changements pédagogiques entraînent une transformation durable sur les plans social et éducatif. »

Approche pédagogique canadienne

Parmi les éléments distinctifs qui sont grandement appréciés, les projets canadiens préconisent « une méthode d’enseignement novatrice axée sur l’étudiant, qui devient le principal responsable de son apprentissage. Le rôle du professeur consiste alors à faciliter l’apprentissage plutôt qu’à inculquer des connaissances. D’autres méthodes ont été introduites par les Canadiens : l’apprentissage fondé sur la résolution de problèmes et la recherche, les occasions de recherche, les séminaires, l’apprentissage par la pratique et le recours aux nouvelles technologies. »

Caractéristiques du pays d’accueil

Ayant des liens privilégiés avec le Commonwealth, le Canada a un accès plus facile à de nombreux pays, mais cela ne signifie pas que le changement est toujours bien accueilli. « Dans les pays où l’activisme politique fait sourciller, il est parfois mal vu d’encourager la pensée critique chez les étudiants. Il arrive également que les professeurs locaux se montrent peu disposés à abandonner leurs rôles traditionnels. Comme l’explique M. Dandurand, qui a participé à l’élaboration de programmes d’études en droit pénal et criminel en Inde et au Vietnam, le désir de changement provient souvent de jeunes professeurs qui ont été exposés à des méthodes d’enseignement différentes lors d’un séjour d’études à l’étranger. »

Il importe donc que les professeurs invités soient au fait de la culture et des méthodes d’enseignement du pays d’accueil. C’est un élément-clé sur lequel insiste « David Kaufman, professeur au département d’éducation de l’Université Simon Fraser, qui a aidé l’Université catholique pontificale du Paraná, au Brésil, à transformer son programme de médecine principalement composé de cours magistraux en un programme fondé sur la résolution de problèmes. Si les cours magistraux sont une priorité dans un pays, il est préférable d’en inclure quelques-uns. » Il conclut tout de même en indiquant que c’est aussi de notre devoir de faire découvrir d’autres méthodes d’enseignement.

Source : TAMBURRI, Rosanna. « La méthode Canadiennes [sic] s’implante à l’étranger », article publié dans le site des Affaires universitaires, 11 octobre 2011.

"Quand l'université sort de sa tour d'ivoire..." et diffuse ses contenus par le Web
Les webradios au service de la pédagogie

Exprimez-vous !

*