Point chaud / en émergence Technologique

Vers le métavers universitaire?

Avez-vous vu dans les médias la déferlante d’articles concernant le métavers ?

Identifié comme un monde parallèle crée à partir des réalités virtuelle et augmentée, le terme métavers vient du préfixe « méta » (qui signifie au-delà) et d’une contraction du mot «univers». À l’heure actuelle, il est surtout associé au monde du divertissement et aux réseaux sociaux.

Le terme aurait son origine dans le roman dystopique Snow Crash (1992) de l’écrivain cyberpunk Neil Stephenson (Le samouraï virtuel, en français). Le concept n’est donc pas nouveau. Dans le roman, le métavers se veut un espace d’évasion dont l’accès est loin d’être égalitaire et où le risque de contrôle des pensées est constant. Plusieurs commentateurs soulignent que le nom est étrangement choisi par les GAFAM pour présenter au public un futur désirable.

Rappelons que dans un métavers tel que proposé par plusieurs compagnies technologiques, les personnes sont représentées par des avatars et évoluent dans un monde fabriqué de toutes pièces dans lequel elles peuvent se déplacer, interagir, effectuer différentes actions ou transactions et même apprendre.

Plusieurs jeux immersifs tel que Second Life (créé en 2003), Roblox (2006), Minecraft (2009), Fortnite (2017) pourraient être qualifiés rétrospectivement de métavers. La plateforme Mesh développée par Microsoft et dont nous vous parlions en mars dernier (« Collaborer à distance en 3D avec la plateforme Mesh ») serait un métavers. Se pourrait-il que, dans un avenir rapproché, le métavers transforme notre façon de partager les savoirs et de développer les compétences ?

Dans son article «Facebook, the metaverse and the monetisation of higher education», John Preston, professeur de sociologie à l’Université d’Essex en Angleterre s’y hasarde en s’inquiétant de la façon dont le métavers pourrait en effet métamorphoser l’enseignement supérieur… .

«The metaverse has the potential to change how a university education and the work of academics is monetised. »

Nous savons que les technologies existent et que les ambitions des GAFAM sont réelles. En investissant dans le métavers, Mark Zuckerberg (PDG de Méta, anciennement Facebook) ne cache pas ses intentions en ce qui a trait à l’éducation. De son côté, la plateforme de jeu Roblox a annoncé vouloir devenir un lieu d’enseignement pour des centaines de milliers de jeunes d’ici 2030.

John Preston explique que certaines fonctionnalités ont déjà pénétré les murs de nos universités (utilisation de jeux immersifs pour enrichir les cours, simulations, visites virtuelles, etc.). Dans un métavers, les conférences ou les cours enregistrés (s’ils sont considérés comme propriété des universités), pourraient être monétisés, livrés en différents formats… Les professeurs, en collaborant avec des développeurs, deviendraient des créateurs d’expériences d’apprentissage. Les apprenants de partout dans le monde pourraient s’inscrire dans plusieurs « univers-sités »… Il y aurait dématérialisation des lieux d’apprentissage et des ressources associées…

Preston souligne aussi que le confinement n’a pas que confirmé la capacité des technologies à soutenir les activités d’enseignement hors des murs des institutions, il a aussi mis en lumière l’importance de l’humain (en chair et en os) et des liens indispensables dans tout processus d’apprentissage. Il y a alors lieu de se demander si le métavers universitaire est véritablement pour demain.

Sources

«La ruée vers le métavers», Agence France Presse (relayé par Radio-Canada, dans la section Techno), 8 novembre 2021.

«La plateforme de jeu vidéo Roblox veut devenir un lieu d’enseignement », Agence France Presse, 15 novembre 2021.

Barthelemy, Bertrand, «Facebook veut créer 10 000 emplois pour travailler sur le métavers», Agence France Presse, 17 octobre 2021.

Colpron, Suzanne, «Bienvenue dans le métavers», La Presse, 6 novembre 2021.

Ondet, Geoffroy, «Microsoft veut entrer dans le metaverse et proposera des réunions Teams par avatars interposés», 01NET, 3 novembre 2021.

Preston, Jonh, « Facebook, the metaverse and the monetisation of higher education », The Conversation, 9 novembre 2021.

Radio-Canada Ohdio, « Le livre à lire en ce moment avec Thomas Hellman » [Snowcrash (1992) de Neal Stephenson] (baladodiffusion), Plus on est de fous, plus on lit, 16 novembre 2021 (14 min 5 sec)

Villarreal, Daniel, « What Is ‘Snow Crash’? Twitter Compares Facebook’s ‘Metaverse’ Announcement to ’90s Novel », Newsweek, 28 octobre 2021

Une application de webconférence canadienne dans les écoles françaises
Interne: Sélection de passages importants des recommandations du rapport Bastarache (U. Ottawa)

À propos de l'auteur

Francheska Gaulin

Laisser un commentaire