Pédagogique Technologique Tendances sociétales

Des formations “autonomisantes” pour l’ère numérique?

À tous les jours, le numérique s’immisce un peu plus dans notre quotidien. L’étudiant d’aujourd’hui aura passé le plus clair de son existence dans cet ère où le virtuel et l’infonuagique sont rois. Est-ce que tous ces moyens de communiquer ou d’explorer l’information risquent de changer notre façon d’enseigner et d’apprendre?…

J’ai trouvé une amorce de réponse dans un article de la professeure France Henri que m’a relayé mon collègue Marc Couture. La professeure retraitée de la Teluq, soulève plusieurs questions qui, à prime abord, m’ont laissé perplexe. J’ai dû relire plusieurs fois son propos pour finalement comprendre que mon paradigme de transmission et d’acquisition des connaissances était à tout le moins… bousculé. Je vous livre ici quelques-unes des pistes de réflexion que nous propose l’auteure et qui pourraient peut-être influencer votre prochain design pédagogique.

  • L’enseignant doit de plus en plus compétitionner avec les multiples sources d’information formelles et informelles, sources qu’il doit à la fois connaître et relativiser pour aider ses étudiants à s’y retrouver.
  • Il faudra revoir le design de nos formations pour qu’il inclue de façon systématique l’autonomie de l’apprenant dans la recherche et l’analyse de l’information du domaine qu’il étudie. Une ré-ingénierie qui affecterait autant, sinon plus, les méthodes d’enseignement que les outils numériques disponibles.
[L]e développement de l’autonomie s’incarnerait alors dans une interdépendance forte entre autonomie et usage efficace des technologies, dans un processus circulaire où basculent logique des fins et logique des moyens.

  • Il faudrait davantage axer nos formations vers l’atteinte de l’autonomie chez l’étudiant afin qu’il utilise cette force tout au long de sa vie active. Inversement, il faudrait restreindre le développement des compétences disciplinaires ou professionnelles pour laisser le champ libre au projet de l’apprenant.
  • Pour parfaire son autonomie, l’étudiant devra augmenter ses compétences reliées à la translittératie, soit la convergence de plusieurs littératies (recherche documentaire, écriture, son, image, iconographie, plateformes numériques, outils de communication, analytiques, etc.).
  • La démarche d’ingénierie pédagogique devra aussi inclure des cibles de formation pour favoriser l’autonomie de l’apprenant et sa maîtrise des technologies de communication et d’information.

Les environnements d’apprentissage conçus selon cette orientation « autonomisante » offriraient à l’apprenant la liberté de faire des choix, la possibilité de concevoir et de réaliser son propre projet d’apprentissage et de pratiquer l’autodirection en exerçant un contrôle sur son processus d’apprentissage.

Bien que je sois convaincu que nous nous dirigeons vers une société numériquement intelligente, je crains que nous ne restions socialement encore longtemps sous-développés par rapport aux avancées de la technologie.

Et vous, votre prochain cours prendra-t-il une saveur “autonomisante”?

Source:

Henri, F., Quel changement à l’ère numérique? Quelle ingénierie pédagogique pour y répondre? in Revue Médiations et médiatisations, no 2, Teluq, 2019, p. 227-235.

Recrutement international ou marchandisation de l’éducation? Le cégep de la Gaspésie au cœur d’une controverse
Structurer les discussions en ligne pour renforcer l’engagement des étudiants

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel Genest

2 Commentaires

  • Bonjour,

    J’ai fait une thèse sur le sujet et j’ai développé un triptyque (auto-hétéro-éco-formation) pour une didactique de l’autonomisation pour la formation des professeurs …on en discute ?

    • Bonjour,

      Merci de pousser plus à fond ce sujet. Par contre je ne pourrais guère discuter avec vous de ce sujet puisque je suis néophyte en la matière. Si toutefois, vous aviez des sources d’information ou un article qui traite du sujet que vous désirez nous suggérer, n’hésitez pas.

      Merci!

Laisser un commentaire

mattis ut amet, neque. quis efficitur. suscipit dictum Praesent