Le futur du travail et de l’apprentissage

Des liens provenant de plusieurs sources dans mon fil Twitter me permettent de découvrir le site web du groupe Getting Smart, mené par son président Tom Vander Ark (qui a déjà oeuvré auprès de la Bill and Melinda Gates Foundation et du concours XPrize).  Ce groupe, qui s’intéresse à l’intégration des technologies en éducation, s’est penché dans un récent rapport sur les impacts de l’intelligence artificielle (IA) sur l’éducation.  Intitulé Ask About AI: The Future of Work and Learning, le rapport présente les résultats d’une investigation des conséquences de l’intégration de l’IA dans les domaines du travail et de l’éducation, de ses impacts sociaux et ses implications éthiques.  Le rapport complet peut être téléchargé ici (fichier .PDF, 4,3Mo).

Parmi les 8 conclusions présentées à la fin du rapport, on y souligne la nécessité de mieux former nos étudiants afin de les préparer à s’adapter au changement.  On suggère d’intégrer le design thinking à la formation, de sensibiliser les étudiants à l’omniprésence de l’IA, d’offrir plus de formation en lien avec l’analyse et le traitement des mégadonnées et de favoriser l’entrepreneurship, éléments considérés comme étant incontournables dans l’économie de demain.

Le rapport soulève aussi des préoccupations que nous avons déjà présentées dans le passé, telles que les dilemmes éthiques et les différents défis que posent l’automatisation et les inégalités qui en résulteront chez les travailleurs qui ne sont pas préparés à l’avènement de l’IA.

À lire!

Source: Vander Ark, Tom. Ask About AI: The Future of Learning and Work. Getting Smart, 30 novembre 2017.

 

Le MOOC n’est pas mort, mais il demande des améliorations
Humaniser la formation par l'intelligence artificielle?

Exprimez-vous !

*