Pédagogique Technologique

Banque de courts-métrages pour jeune public

Toujours à l’affût de ressources multimédia de qualité, une trouvaille grapillée du côté du Thot Cursus.

« Films pour enfants » est une plateforme de visionnement née de la passion et du travail de Christophe et Olivier Defaye, Marjolaine Rouzeau et Makiko Aoki. Il s’agit d’un site qui met à disposition près de 300 courts chefs-d’oeuvre d’animation accompagnés de conseils pour des utilisations pédagogiques.

«En 2015, nous avons commencé à rassembler, sous la forme d’un blog, des courts-métrages, muets et gratuits dont la dimension poétique nous semblait favoriser la créativité des enfants. Très rapidement, les professeurs des écoles, à la recherche de nouveaux outils d’accompagnement pédagogiques, nous ont contactés pour des programmes de films sur mesure.»

Les oeuvres proviennent des quatre coins du monde. Leur format court (2 à 20 minutes) est adapté au jeune public et à un usage en classe. Un classement par catégorie d’âge (à partir de 3, 5, 7, 9 ou 11 ans) ou par thématique (écologie, instruction morale et civile, amitié, danse et chorégraphie, mémoire, contes traditionnels) facilite le choix des courts-métrages.

Visionner un film d’animation avec un jeune auditoire ou leur demander d’en visionner un avant d’entrer en classe est une excellente façon d’amorcer une discussion, d’aborder un sujet délicat, d’éveiller au 7ième art, d’initier ou d’expérimenter une technique de film, etc.

Source: « Répertoire de courts-métrages d’animation pour enfants, utilisables en classe », liste de diffusion Cursus Art et créativité, 15 décembre 2017.

 

Interne: Autoformation en ligne pour apprendre à enseigner
17 articles les plus populaires de Faculty Focus: mieux accompagner les étudiants?

À propos de l'auteur

Francheska Gaulin

Francheska Gaulin

Formée à la fois en enseignement et en communication, Francheska Gaulin a porté plusieurs chapeaux depuis qu'elle travaille au Service de soutien à la formation. D'abord technicienne en audiovisuel, elle a ensuite occupé un poste de coordination, avant de devenir conceptrice multimédia. À ce titre, elle supporte les enseignants dans la médiatisation et l'animation de contenus pédagogiques. Ses axes de veille tournent autour de la vidéo en formation, de la réalité virtuelle et des environnements immersifs pour l'apprentissage.

Laisser un commentaire