Développement durable Non classé Pédagogique Tendances sociétales

Des REL aux ODD : l’éducation ouverte au service du développement durable

Lorsqu’il est question de développement durable dans les programmes, on pense naturellement aux thèmes ou sujets qui peuvent être abordés dans le cadre de la formation. Évidemment, on pense aux contenus. Au-delà des contenus, il y a aussi le contenant, ou de manière plus juste, le véhicule qui permet aux connaissances et aux idées de circuler et d’évoluer dans nos communautés : la manière dont on donne accès à nos idées, concepts et connaissances.

Sur un continuum d’accès on pourrait illustrer facilement le spectre sur lequel à l’un des extrémités se trouve le copyright (circulation limitée et restreinte des connaissances) et à l’autre, le domaine public qui permet l’accès le plus ouvert, sans restriction aux connaissances, œuvres et concepts. Dans ce spectre se trouvent les ressources éducatives libres (REL). Ces ressources utilisées en situation d’enseignement-apprentissage sont rendues disponibles sous licence libre ou ouverte (réf. : les licences Creative Commons sont largement répandues) qui offrent différentes libertés aux tiers utilisateurs, dont celui d’utiliser, de rediffuser, d’adapter la ressource en fonction d’un besoin précis, de modifier son format, etc.


*Pour consulter l’infographie dynamique : https://view.genial.ly/651b220717049c0012157fa2/interactive-image-la-valeur-ecoresponsable-des-rel-2023

L’UNESCO fait mention de contribution des REL à l’atteinte de six ODD : « Elle contribue à l’édification de sociétés de la connaissance ouvertes et inclusives, ainsi qu’à la réalisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable, à savoir l’ODD 4 (éducation de qualité), l’ODD 5 (égalité des genres), l’ODD 9 (industrie, innovation et infrastructure), l’ODD 10 (réduction des inégalités au sein des pays et entre eux), l’ODD 16 (paix, justice et institutions fortes) et l’ODD 17 (partenariats pour les objectifs). »  (Source : UNESCO)

Quel lien avec le développement durable ? C’est ce à quoi ma collègue Marie-Sara et moi avons pris le temps de réfléchir davantage. Le développement durable, dans sa définition la plus populaire, est « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. » (Commission mondiale sur l’environnement et le développement, 1987). Un peu plus récemment, en 2015, l’ONU nous a proposé 17 Objectifs de développement durable (ODD) qui mettent en cibles et actions le développement durable. En effectuant la concordance, nous en sommes venues à la conclusion que les REL contribuent à l’atteinte de 13 ODD, mais à différents niveaux. Pour mieux exprimer leur impact, nous proposons une déclinaison en contribution majeure et mineure : les REL ont un impact indéniable sur les ODD majeurs et un impact indirect sur les ODD mineurs.

Voici les quatre objectifs que nous considérons comme majeurs auxquels les REL contribuent en contexte d’enseignement supérieur au Québec :

  • ODD 4 – Éducation de qualité
  • ODD10 – Inégalités réduites
  • ODD 12 – Consommation et production responsables
  • ODD 11 – Villes et communautés durables

Ainsi, recourir aux REL dans le cadre d’une activité pédagogique a une double valeur. D’une part, les REL deviennent des leviers concrets pour penser durablement nos programmes d’études. D’autre part, elles contribuent à atteindre les ODD pour lesquels, il faut se rappeler que chaque action compte.  


Pour en savoir plus sur les ressources éducatives libres :

Références :


Pour citer ce document : Dube, M., Soukpa, M.-S. (2024). Des REL aux ODD : l’éducation ouverte au service du développement durable. Service de soutien à la formation, Université de Sherbrooke. Sous licence CC BY. 

Sommes-nous encore capables d'écouter?
Les impacts de ChatGPT sur le marché du travail canadien
+ posts
+ posts

À propos de l'auteur

Marianne Dubé and Marie-Sara Soukpa

Laisser un commentaire