Mais à quoi servira la réalité virtuelle?

Attendu que plusieurs grands fabricants (Facebook avec Oculus, Samsung, Sony, HTC, Google Glass, MicroSoft avec HoloLens, Google avec Tango Project, etc.) vendent maintenant des casques de réalité virtuelle, on peut se demander à quoi servira cette technologie.  Voici la réponse de Laurent Chrétien, directeur de Laval Virtual, salon de référence en France:

« Quelque chose qui va émerger, c’est sans doute la téléprésence immersive. Assez rapidement, et à mon avis dans moins d’un an, on va avoir des solutions fiables de téléportation virtuelle: ça permet d’avoir la présence de votre corps dans un univers virtuel, pour que les autres qui sont aussi dans cet univers virtuel vous voient comme si vous étiez au même endroit.

Demain, au lieu d’avoir du Skype sur votre écran d’ordinateur pour communiquer avec quelqu’un au bout du monde, vous l’aurez dans un masque de réalité virtuelle, et vous serez vraiment, physiquement, dans la réunion qui peut se tenir à 1000 ou 10 000 km de chez vous. Vous serez vraiment dans la salle de réunion !» (Liou, 2016)

Selon lui, d’ici 5 ans ces technologies « seront quasi banalisées, et utilisables par beaucoup »; « on peut parier sur le fait que chaque foyer sera équipé d’au moins un dispositif de visualisation en réalité virtuelle ».  Les applications devraient aussi se généraliser, avec des contenus pour le jeu, mais aussi la santé, l’éducation, le tourisme, etc.

« …On a créé cette année le pavillon des contenus, pour donner notamment leur place aux studios de production audiovisuelle qui sont en train de s’emparer de ces technologies pour des documentaires, des publicités ou des films de fiction. On a aussi de plus en plus de start-ups qui développent des usages. » (Chrétien, cité dans Liou, AFP, 2016)

Pour sa part, Dave Doucette du EdTech Magazine explique comment Stanford utilise la réalité virtuelle pour améliorer les performances de ses joueurs de football.  À Virginia Tech, on s’en sert pour présenter des performances artistiques, visualiser des données massives (Big Data) ou recréer ce qui est vu et entendu au coeur d’une tornade…  Enfin, l’Augmentarium de l’Université du Maryland « …give[s] academics new insights into astronomy, biology and atmospheric and oceanic studies » (Doucette, 2016).

Sources:
Doucette,  Dave, « Virtual Reality Makes an Impact on Campus« , EdTech Magazine, 20 janvier 2016
Liou, Jean (AFP), « Réalité virtuelle: «on est à un moment charnière» », La presse.ca, 24 mars 2016

La réalité augmentée pour apprivoiser la classe d'apprentissage actif
Productions multimédia primées lors de la dernière édition des Medea Awards

Exprimez-vous !

*