Utilisation de cartes mentales pour rendre les étudiants actifs

Une expérience effectuée par une équipe de professeurs à la Faculté des sciences de la santé de Seton Hall University présente deux scénarios d’utilisation de cartes mentales visant à rendre les étudiants davantage actifs dans leurs travaux et apprentissages, l’un testé dans un programme de physiothérapie et le second auprès d’étudiants post-doctoraux.

Le premier scénario consistait à demander aux étudiants de résumer, à l’aide d’une carte mentale, les principales notions retenues des lectures proposées en classe, de soumettre ce résumé avant la tenue de l’activité en présentiel (une note étant attribuée aux étudiants afin de souligner leur participation) et d’utiliser ces cartes en soutien aux échanges en petits groupes.  Ce scénario a permis aux enseignants de passer davantage de temps à explorer avec leurs étudiants des techniques concrètes d’intervention, favoriser le retour et la réflexion critique sur leur pratique et de développer leurs habiletés de communication.

Un second scénario consistait à demander aux étudiants d’établir des liens logiques entre des thématiques identifiées relatifs à une approche basée sur les données probantes dans leurs domaines de recherche respectifs.  À partir des questions de recherche des projets des étudiants, ceux-ci ont été amenés à enrichir chacune des branches de leurs cartes à l’aide de ressources documentaires appuyant leurs propos (articles scientifiques, chapitres de livres de référence, adresses de sites web pertinents, etc.).  Dès lors, les étudiants étaient en mesure de réutiliser leurs cartes afin de mieux guider leur travail de réflexion et soutenir la rédaction de demandes de subvention, de rapports ou d’autres écrits de recherche.

Voilà donc deux exemples de pratiques pouvant inspirer nos professeurs à explorer davantage le potentiel des cartes mentales en soutien aux activités pédagogiques.

Source : Pinto Zipp, Geneviève. « Using Mind Maps as a Teaching and Learning Tool to Promote Student Engagement », Faculty Focus, 7 septembre 2011.

Le livre numérique pour l'enseignement des sciences : une édition plus régulièrement à jour
Plagier, moi ? Question de perception culturelle !

Exprimez-vous !

*