« Université numérique vs campus numérique »

« Ouverture et mobilité », tel était le thème de la 8ième édition de l’université d’été Ludovia qui prenait fin jeudi 1er septembre 2011 et dont a déjà été extraite une petite dépêche autour de la classe virtuelle. Variation sur le même thème, voici les grandes lignes de la synthèse d’une  table ronde interactive intitulée : « Université Numérique vs Campus Numérique ». 

À cette table ronde, des intervenants de divers milieux universitaires français ont dressé un portrait a géométries assez variables du numérique dans leur institution.  Tous s’accordent néanmoins pour dire que le numérique transforme et la façon d’apprendre et celle d’enseigner. Même unanimité quant au constat qu’il  faille soutenir et accompagner enseignants, chercheurs et étudiants dans tous les changements qu’impose et génère la « réalité » du numérique.

Albert Claude Benamou, professeur et délégué interministériel à l’éducation numérique en Afrique (Diena), constate que certaines facultés (médecine par exemple) ont intégré le numérique plus rapidement que d’autres. Pour lui, le quotidien des étudiants est numérique mais précise tout de même «… qu’il faut développer l’envie de devenir sachant ». Brigitte Pradin, de l’Université de Toulouse, soutient que dans toutes les avancées vers le numérique, il ne faut pas s’intéresser qu’à la chose technologique. Mettre en place des processus d’accompagnement des personnes, offrir de la formation continue est essentiel et cela commence à peine, déplore-t-elle. Remy Jouston-Coumat, enseignant-chercheur à l’Université de Bordeaux et concepteur en eLearning Ulysse, mentionnait le fait que de plus en plus de matériel de cours se retrouve en ligne et que du coup les étudiants désertent les salle de classe…

Lors de la période de discussion, Éric Sanchez, de l’Université de Lyon (et ex-professeur ici même à l’UdeS), a pris la parole pour mentionner la mise en place d’un comité de pilotage autour du numérique dans son université. Le professeur Sanchez déplorait également l’absence autour de la table de chercheurs s’intéressant à la pédagogie universitaire. Selon lui, trop peu de professeur se penchent sur le sujet et c’est très regrettable.

Source :   Synthèse Christophe Batier (Lyon 1) et Aurélie Julien (Ludovia Magazine), «Université Numérique vs Campus Numérique » , Ludovia.com , 1er septembre 2011.

Interne : Une formation, deux universités, deux pays, deux diplômes : résultats d’une recherche sur les programmes double diplôme
Fonds d'innovations pédagogiques : le gouvernement français y songerait sérieusement

Commentaires

  1. Jean-Sébastien Dubé a écrit:

    Sur son blogue _Relief_, François Guité fait un compte-rendu un peu différent de la même table ronde. Visiblement, il a davantage retenu les points de divergence que les consensus :
    http://www.francoisguite.com/2011/09/ludovia-2011-le-numerique-et-les-universites/#more-5549

    • Francheska Gaulin a écrit:

      Merci! Fort intéressant et aussi instructif pour moi en terme de sources à mettre en lien. Inévitablement, il y a une marge entre « assister » à une table ronde et tenter d’en « rendre compte » à partir d’une synthèse.

  2. Lucie c. gagnon a écrit:

    « l’envie de devenir sachant »… Je suis abasourdie… Qu’est-ce qu’on n’inventera pas pour complexifier le discours universitaire?!!!!

Exprimez-vous !

*