Quelques questions à se poser avant d’intégrer l’IA à son enseignement…

Les fournisseurs de solutions technologiques se bousculent aux portes pour profiter de l’effet de mode autour du développement de produits et services basés sur l’intelligence artificielle (IA) et convaincre les utilisateurs des bienfaits de son usage.  Voici quelques questions que les enseignants et décideurs devraient se poser avant d’intégrer de tels outils à l’enseignement.

  • Comment est-ce que l’IA pourra m’aider à faire ce que je fais déjà mieux et plus vite? Nous avons déjà abordé dans des articles précédents le potentiel de l’IA pour assister l’enseignant, où l’outil peut par exemple répondre aux interrogations des étudiants de façon autonome.  Est-ce que cette solution me permet en tant qu’enseignant de me concentrer sur d’autres aspects de l’enseignement et d’être plus productif? Avec de grands groupes, possiblement, mais ce ne serait pas nécessairement le cas avec des groupes plus restreints ou encore dans un contexte où la conversation n’est pas axée sur des questions routinières.
  • Qu’en est-il de la fiabilité des données utilisées pour programmer les algorithmes d’IA? Nous avons aussi déjà abordé la question sous l’angle des biais pouvant être introduits dans l’IA par ses concepteurs.  Il faut donc vérifier si les données servant à entraîner l’algorithme correspondent bel et bien à la réalité que l’on désire mieux gérer.
  • Quelle est la pertinence de l’IA par rapport à mes supports didactiques spécifiques? Si votre processus de mise en forme et de diffusion de matériel ainsi que les méthodes utilisées pour les diffuser sont au point, pourquoi envisager l’utilisation de l’IA pour vous assister?
  • Est-ce que tout le travail est fait par IA, ou est-ce que l’intervention humaine est nécessaire pour vérifier les informations qui en sortent? La complexité de certains processus pourrait exiger une intervention humaine, d’où l’intérêt de vérifier si l’outil d’IA est conçu pour travailler de façon autonome ou avec l’assistance d’humains (si ce n’est que pour vérifier que le travail est bien adapté au contexte spécifique d’utilisation).
  • Quel impact l’IA a-t-elle sur votre modèle d’affaires? Dans un contexte académique, quel serait l’impact de l’intégration d’outils d’IA aux différentes fonctions liées à l’enseignement?  Doit-on prévoir la gestion d’éventuelles problématiques autour de la gestion du personnel et de l’attribution des tâches?

Source: Ramirez, Matthew. Help! This Edtech Company Says It Uses AI. (What Does That Mean? What Should I Ask?). EdSurge, 11 novembre 2017.

Guerre de tranchées pour la liberté d'expression sur les campus?
Réalité virtuelle : événements et lectures

Exprimez-vous !

*