L’espace sacré de la salle de classe

Texte touchant de Maryellen Weimer ce matin qui rappelle combien une salle de classe est un espace unique.  Au post-secondaire, il s’agit d’espaces peu différenciés, partagés par plusieurs groupes d’étudiants et que l’on a souvent tendance à banaliser.  Pourtant, Weimer rappelle que des vies y sont parfois transformées.

Elle insiste sur le fait que les étudiants doivent s’y sentir en sécurité, tant physique que psychologique, de remettre en question leurs a priori et d’être confronter à de nouvelles idées:

« When the learning space is psychologically safe, learners (and I’m including teachers in that category) are more likely to take risks—to try out what feel like radical ideas, to dare to think differently, and to practice skills that have yet to be mastered. » (Weimer, 2016)

Elle aborde aussi le rôle de l’enseignant, l’expert qui est responsable d’établir le fonctionnement dans la salle de classe: « In classroom spaces students experience different kinds of leadership; they can learn what it feels like to be powerless, powerful, or something in between. »

Alors que je travaille à identifier de nouveaux espaces physiques d’apprentissage, je crois lire entre ces lignes que Weimer s’inquiète de la situation au Texas où les étudiants pourront être armés en classe.  À la base, quel que soit l’endroit où a lieu l’apprentissage, il importe que ça reste un lieu de liberté et d’ouverture aux idées des autres.

Source: Weimer, Maryellen, « Classroom Spaces Where Great and Magical Things Can Happen« , Faculty Focus, 3 août 2016

Où en sont les MOOC après 5 ans ? (Entrevue avec Daphne Koller)
5 trucs issus de la recherche pour aider les étudiants à mémoriser

Exprimez-vous !

*