Développer la créativité et la résolution de problèmes sans « makerspaces »

Suggéré par Marc Couture, cet article de John Spencer, professeur de technologie éducative à la George Fox University, où il rappelle que la créativité et la culture « maker » sont d’abord des états d’esprit et ne requièrent pas forcément de coûteux « laboratoires ouverts » (makerspaces , traduction de la banque Termium, 2013), pour survenir.

« When it comes to making, it’s about a mindset and not a space. True, the spaces are great. However, it’s more about the creative thinking that occurs. It’s about that powerful transformation that occurs when students view themselves as makers. It’s about imagination and problem-solving and design thinking. It’s about seeing the world differently so that you go beyond merely being a consumer.

I don’t want that type of mindset to be confined to a physical space. I want students to be empowered to think creatively in any context, at any time. I want them to engage in divergent thinking and figure out new ways to solve problems. I want them to dream up things that nobody has ever considered before. I want them to take creative risks. None of this requires a specific location. » (Spencer, 2016)

Spencer rappelle également que la créativité peut passer par toutes sortes d’outils, incluant des dispositifs analogues (des mains, du carton, du ruban gommé, un journal personnel, de la peinture, une carte, un séminaire socratique, un terrain de jeux) plutôt que leurs équivalents numériques et qu’elle n’est pas limitée aux sciences pures et appliquées (STEM). Il y a de la place pour la créativité et le développement de projets dans toutes les disciplines.  Il donne en exemples l’utilisation du design thinking pour produire un documentaire ou pour réaliser un projet d’apprentissage par le service à la communauté auprès de réfugiés.

Le texte est parsemé de petites vidéos d’animation fort efficaces (sur la définition de la créativité, les outils analogues et une version simplifiée du design thinking) qui valent le détour.

Source: Spencer, John, « YOU DON’T NEED A MAKERSPACE TO HAVE A SPACE FOR MAKERS« , John Spencer – – The Creative Classroom, 24 avril 2016

Ce que les Y n'achètent pas... et ce qu'on peut en déduire
Se cultiver par la vidéo: champ miné ou champ fleuri?

Exprimez-vous !

*