L’attrait pour des diplômes de maîtrise s’essoufflerait (É-U)

L’attrait pour les études à la maîtrise diminuerait aux États-Unis… et ce ne serait pas simplement une cause de la reprise économique. C’est du moins l’opinion de Jeffrey J. Selingo du Washington Post, qui impute aux nouveaux joueurs dans l’offre de formation cette baisse de popularité pour les diplômes de maîtrise :

New players in the market that aren’t traditional colleges — the Khan Academy, General Assembly, Skillshare, Lynda.com, Coursera, and Dev Bootcamp — are starting to attract students who normally would have pursued a graduate degree or certificate. Sure, these so-called “boot camps” don’t have the household brand names of legacy players, but they are largely succeeding where traditional colleges haven’t even tried to compete: with “just-in-time education.” (notre emphase)

Ces nouveaux joueurs, eux, voient leurs inscriptions en nette hausse.

Source:  Selingo, Jeffrey J. Are master’s degrees on their way out? Alternative grow as enrollment fades. The Washington Post. 13 avril 2015.

 

 

Un congrès international sur l’intégrité scientifique
Interne: Enseigner à l’étranger pendant son PhD (UOttawa)

Exprimez-vous !

*