Open Culture

Francine Clément en parlait dans Thot Cursus comme d’une mine de trésors du cinéma. J’ai pris le temps d’y naviguer à mon aise et ai parcouru l’imposant inventaire d’Open Culture.  Plus qu’une cinémathèque virtuelle ( j’y ai découvert une courte leçon de dessin avec Henri Matisse – film d’archive de 1946), ce site est le lieu de convergence d’une foule d’autres ressources pédagogiques et éducatives (livres audio, e-books, formation et cours en ligne, etc.).

Derrière Open Culture, Dan Colman (rédacteur en chef et doyen associé à la Stanford Continuing Studies) et une équipe de professionnels qui parcourent le web en quête d’archives et de matériel culturel, pédagogique, etc. Fondée en 2006, Open Culture s’est donnée comme mission de centraliser et de rendre encore plus accessibles, grâce aux facilités du web 2.0, toutes ces ressources disponibles sur internet. Classées tantôt par sujets, niveaux ou dates – et bien qu’il soit facile de s’y perdre tant l’inventaire est large – , ce site est le fruit d’un travail colossal.

À intégrer sans réserve aux cours d’arts, de langues, de communications, etc.

Sources:

Francine Clément, «Des trésors du cinéma accessible à tous», Thot Cursus, 17 septembre 2012.

Site Open Culture

 

Jack Koumi et la scénarisation pédagogique de vidéos
L'enseignement international doit passer aussi par l'enseignement en ligne au Canada

Exprimez-vous !

*