Pédagogique Point chaud / en émergence Technologique

Avons-nous une éthique pédagogique pour faire participer les étudiants en ligne ?

L’utilisation des TIC en enseignement, telles que le blogue et le wiki, pose la question de la frontière entre l’académique et le privé, car ces technologies sont « publiques ».  Comment se positionnent les enseignants et les étudiants face à cette utilisation?

Cathy Davidson, soulève l’enjeu de l’éthique pédagogique en cette ère numérique et invitent les lecteurs à répondre à différentes questions dans un forum.  Voici, à titre d’exemples, quelques-unes des questions qu’elle pose.

  1. À vous qui avez enseigné en ayant recours largement au Web, qu’avez-vous appris sur ce qu’il faut faire ou éviter?  Quelles leçons avez-vous appris à la dure?
  2. À vous qui étudiez, quelles sont les meilleures manières dont vos enseignants ont utilisé les technologies ?  Comment est-ce que cela a changé votre perception de l’apprentissage et votre appréhension des contenus ?  Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?
  3. Si vous avez un site web pour votre cours, est-il public?  Jusqu’à quel point?  Utilisez-vous Twitter avec vos étudiants?  Permettez-vous que le contenu étudiant soit accessible via Google?
  4. Quelles sont les raisons qui vous motivent à rendre, ou ne pas rendre, votre cours public?
  5. Vos étudiants sont-ils d’accord pour que leurs travaux soient rendus publics?
  6. Avez-vous des lignes directrices, des consignes claires pour les cours numériques?  Insistez-vous sur la protection de la vie privée?
  7. Votre institution a-t-elle une politique spécifique à ces questions?

Déjà, plusieurs personnes ont répondu à l’appel.  À lire pour se faire une tête.

Source : Davidson, Cathy, « Pedagogical Ethics for a Digital Age », HASTAC, 1er  mai 2012.

Des exemples d'utilisation de Twitter et Google+ en éducation
Former les étudiants à la FAD: l'expérience d'un collège communautaire de la Nouvelle-Orléans

À propos de l'auteur

Sonia Morin

Sonia Morin

Sonia Morin est linguiste de formation et se passionne, entre autres choses, pour les études supérieures, la pédagogie universitaire, l’intégrité et les littératies numériques. Elle aime explorer les angles morts et remettre en question les évidences. Elle est convaincue que le 21e siècle sera éthique ou ne sera pas.

Laisser un commentaire