Les diplômés savent-ils se rendre intéressants pour des employeurs ?

Les étudiants sont-ils capables de nommer les compétences qu’ils ont développées à l’université afin de faire bonne impression en entrevue d’embauche?  Le sujet a souvent été abordé sur ce blogue (Faire valoir ses compétences doctorales avec le portfolio MyDocPro, Réussir professionnellement avec un diplôme en sciences humaines) et ne perd pas de sa pertinence, comme en font foi deux articles de Joseph Barber* sur un outil développé par la National Association of Colleges and Employers (NACE).  Cet outil vise à faciliter la transition entre les études et le marché du travail.  Il dresse une liste de sept compétences clés pour la préparation à la carrière (Carreer Readiness) :

  1. pensée critique et résolution de problème,
  2. communication orale et écrite,
  3. travail d’équipe et collaboration,
  4. littératie numérique au niveau de l’information,
  5. leadership,
  6. professionnalisme et intégrité,
  7. gestion de carrière.

Barber endosse cette liste de compétences mais les regroupe en domaines plus larges :

  1. auto- gestion affective et bien-être personnel, qui comprend résilience et empathie;
  2. écoute active et communication efficace, qui englobe la capacité de « raconter une histoire »;
  3. pensée critique et résolution de problème.

La compétence fondamentale semble être pour Barber la capacité d’intéresser un employeur en parlant de son sujet de recherche et des compétences développées en réalisant la recherche.  Il insiste donc sur « l’ art » de communiquer

* Joseph Barber est directeur adjoint des services de placement à l’Université de Pennsylvanie.

Sources:

Barber, Joseph.  How to Illustrate Your Carreer Readiness Competencies.  Inside Higher Ed.  17 octobre 2016.

Barber, Joseph.  Are You Carreer Competent ? Inside Higher Ed.  29 août 2016.

Un nouveau livre sur les études doctorales
La malscience, en analogie avec la malbouffe

Exprimez-vous !

*