La voie vers un excellent site : tester continuellement et réduire la « friction» 

Il existe plusieurs auteurs très connus dans le domaine de l’utilisabilité web, notamment Jakob Nielsen et Don Norman, de même que Bruce Tognazinni. Un autre auteur un peu moins connu, mais tout aussi pertinent, est Steve Krug. La lecture de la deuxième édition de son excellent bouquin : Don’t make me think : A Common Sense Approach to Web Usability est très éclairante à plusieurs égards.

J’ai découvert cet auteur par le biais de Jeff Atwood, un développeur américain auteur d’un blogue très populaire portant principalement sur le souci de la qualité dans le développement de logiciels. Voici ce que Atwood avait à dire au sujet du livre de Krug.

The single best book on usability I’ve ever read. The title says « web usability » but don’t be fooled by its faux specificity. Steve Krug covers every important usability concept in this book, and covers it well. It’s almost fun. If you choose to read only one book on usability, choose this one. It’s chock full of great information, and it’s presented in a concise, approachable format. It’s suitable for any audience: technical, non-technical, user, developer, manager, you name it.

On y trouve des démonstrations des principes d’utilisabilité habituels, sous une présentation on ne peut plus conviviale. Mais les deux plus grandes leçons que je tire de cette lecture sont les suivantes :

 

  1. l’importance de réduire le plus possible la friction pour les utilisateurs d’un site web, qui fait office de méta-principe d’utilisabilité
  2. l‘efficacité remarquable d’effectuer plusieurs rondes de tests avec des usagers profanes tout au long du processus de développement du site Web.
Interne : Colloque SC TIC-CREPUQ: rapport d'étonnement Journée 1

Exprimez-vous !

*