Des idées de réorganisation pour salles de classe

Je suis toujours intéressé par de nouvelles façons d’organiser l’espace d’étude qui tiennent compte des méthodes pédagogiques ou des technologies en appui à l’enseignement.  Ainsi, Marc pointait vers cet article de Trent Bateson, nous avons proposé plusieurs articles sur les salles d’apprentissage actif, alors que j’avais déjà évoqué les configurations « restaurant » ou « studio » et que j’avais même suggéré des façons d’investir les corridors… .

Cet été, le blogueur André Roux proposait sur Twitter cette configuration adaptée à une classe où tous les étudiants sont munis d’appareils mobiles.  Notez les fauteuils pivotants qui permettent de multiplier les collaborations, le coin recharge et l’utilisation de tables collaboratives.

Roux réagissait à cet article du blogue We Are Teachers dont les idées touchent surtout des classes de niveaux primaires et secondaires, mais qui peuvent inspirer des configurations en enseignement supérieur.

Sources :

Roux, André, dépêche de micro-blogue sur @AndreRoux, 19 juillet 2012

WATStaff, « The Teacher Report: 7 Creative Approaches to Classroom Seating », blogue We Are Teachers, 17 juillet 2012

Les blogues pour développer sa pensée en la partageant
Microsoft compétitionne Google avec une offre de service intégrée pour le travail collaboratif

Commentaires

  1. Eric Chamberland a écrit:

    Ça me fait penser un de mes constats après avoir visité 7 salles d’apprentissage actif de la grande région de Montréal en juin : il y a tant de façons de penser une classe d’apprentissage actif, et la flexibilité de la disposition est un atout.

  2. Jean-Sébastien Dubé a écrit:

    L’organisme Open Colleges fait paraître cette infographique intéressante (avec beaucoup de statistiques), où l’on nomme un certain nombre de technologies qui pourraient contribuer à amener une classe au 21e siècle : http://edtechdigest.files.wordpress.com/2012/08/21st_century_classroom.jpeg

    Quelque part, j’ai l’impression que ça ne va pas assez loin…
    S’il est vrai que ces technologies sont loin d’être largement intégrées, il me semble que l’on pourrait innover davantage.

Exprimez-vous !

*