Ontario : vers des diplômes universitaires d’une durée plus courte?

Le gouvernement ontarien a lancé une consultation sur comment renforcer et la formation postsecondaire et la rendre plus pertinente et plus flexible, car, selon le ministre de l’éducation Glen Murray, 75% des emplois exigent de nos jours un diplôme collégial ou universitaire.

Parmi les pistes envisagées pour réduire la durée de la formation universitaire, on retrouve :

  • offrir un programme sur 12 mois,
  • offrir plus de formation en ligne,
  • faciliter la reconnaissance complète des crédits des première et deuxième années de formation collégiale dans une formation universitaire de n’importe quelle université ontarienne.

Le document de consultation Renforcer les centres de créativité, d’innovation et de savoir en Ontario (Strengthening Ontario’s Centres of Creativity, Innovation and Knowledge) a été rendu public le 27 juin dernier.

Le 1er juillet, Heather Mallick, éditorialiste à The Star, réagissait vivement aux suggestions en se prononçant contre l’abolition de la 13 e année du secondaire et contre la réduction de 4 à 3 ans de la formation au baccalauréat; en émettant quelques bémols sur la formation à distance.

C’est à suivre, car le ministre Glen Murray (dont les premières idées ont fait l’objet d’une autre dépêche) est bien décidé à faire bouger les choses.

Sources :

Rushowy, Kristin.  Are shorter university degrees in Ontario’s future?  The Star.  28 juin 2012.

Mallick, Heather.  Disastrous Ontario government report suggests three-year university degree and on-line classes.  The Star.  1er juillet 2012.

La différence entre un ENA (ex. Moodle) et un EAP
Royaume-Uni : guide de création de programmes à grade

Exprimez-vous !

*