Baisse de 3% du nombre de doctorats octroyés aux États-Unis en 2010: exemple typique d’une « fausse » nouvelle

Peu importe d’où émane cette nouvelle, qu’elle provienne de la NSF (National Science Foundation) ou qu’elle soit reprise, comme dans Inside Higher Education, son titre laisse croire qu’il y a une diminution de 3% du nombre de doctorats octroyés par les É-U en 2010 :

  • 2009 : 49 554
  • 2010 : 48 069

Il faut savoir que cette diminution est attribuable à une reclassification de 77 programmes de doctorat professionnel, lesquels ont été EXCLUS de l’étude de 2010.  En effet, depuis  2010, l’étude porte uniquement sur les doctorats recherche.  Alors, pourquoi comparer les données de 2010 à celles de 2009, lesquelles comprenaient les doctorats professionnels?

Pour être rigoureux, il faudrait exclure les données des doctorats professionnels de 2009 : dans la nouvelle de la NSF, on peut lire que…

[t]he exact number of individuals who graduated with doctorates in the 77 reclassified EdD programs is unknown; however, the number of 2010 doctorates awarded in education programs reported here is substantially lower than would have been the case had those individuals participated in the 2010 SED. In 2009, 1,136 doctorate recipients earned degrees from EdD degree programs that were reclassified in 2010.

Ainsi, si on retranche au moins les 1136 doctorats professionnels octroyés en 2009, on obtient un total de 48 418.  La comparaison devient donc la suivante :

  • 2009 : 48 418
  • 2010 : 48 069

La différence de 349 doctorats en moins équivaut à 0,7%.  Voilà un chiffre beaucoup plus rigoureux… et beaucoup moins alarmant.

Comme quoi il importe de lire plus que les titres des articles.

Sources :

Fiegener, Mark K, « Numbers of Doctorates Awarded in the United States Declined in 2010 », National Science Foundation, novembre 2011.

Lederman, Doug, « A Decline in Doctorates », Inside Higher Education, 5 décembre 2011.

Le gouvernement canadien se dote d’une structure pour examiner les allégations d’inconduite en recherche
Plagiat universitaire : une accusation pour diffamation déclarée nulle

Commentaires

  1. Jean-Sébastien Dubé a écrit:

    Félicitations pour ta perspicacité et ta bonne numératie Sonia.

    Ce que je me demande maintenant, c’est…
    – Pourquoi la NSF a-t-elle exclus ces doctorats professionnels de son étude ?
    – Pourquoi les relationnistes et journalistes spécialisés en font une manchette s’il n’y a pas vraiment de nouvelle ? Seulement parce qu’ils cherchent du matériel et vont trop vite ? C’est possible, mais pas certain.

Exprimez-vous !

*