La montée des livres numériques dans les universités américaines

Malgré les résultats mitigés d’un sondage mené par l’Association of American University Presses (format PDF) en décembre dernier, soulignant des ventes de livres numériques ne représentant que 3% du chiffre d’affaires dans les presses d’universités américaines, certaines institutions observent maintenant une montée importante de la demande pour ces publications.  La University of Kentucky Press parle d’une hausse de l’ordre de 11%, alors que d’autres observent des hausses plus modestes, autour de 4%-5% (University of North Carolina Press, Johns Hopkins University Press). 

Un fait intéressant à noter: l’achat de livres qui ont été publiés il y a plus d’une année serait en forte progression par rapport aux publications plus récentes (entre 70% et 90% des titres vendus).  Une des raisons évoquées pour ce succès serait le traitement effectué sur ces livres afin d’en faciliter la découverte par les lecteurs ainsi que la recherche dans les contenus à l’aide de méta-données.  Il serait donc important de considérer l’indexation des livres numériques de façon à exploiter pleinement les possibilités offertes par le médium.

Source : Kolowich, Steve, « The E-Reader Effect », Inside Higher ED, 1er juin 2011.

Apple s'envole vers les nuages avec iCloud
Skype : stabilité améliorée sous Windows et Mac OS

Exprimez-vous !

*