Geoff Petty propose des pratiques éducatives simples, accessibles, appuyées sur les données probantes

Geoff Petty est un consultant en éducation et l’auteur de deux livres sur l’enseignement. Il a publié en 2009 la deuxième édition de son livre Evidence Based Teaching – A practical approach. Soucieux d’être accessible, Petty écrit dans un style convivial et concret.

Selon lui, les deux facteurs les plus importants en enseignement qui sont les mieux supportés par la recherche rigoureuse sont :

  • L’apprentissage actif : faire faire aux étudiants des activités qui représentent un défi afin qu’ils puissent appliquer leurs connaissances et les vérifier.
  • La rétroaction de qualité : les apprenants ont besoin d’information sur ce qu’ils font bien et sur comment s’améliorer, puis ils doivent prendre action sur ces information. Les enseignant peuvent fournir cette rétroaction, mais les étudiants aussi par auto-évaluation et évaluation par les pairs. La meilleure rétroaction s’appuie sur le travail de l’étudiant pour diagnostiquer ses force et ses faiblesses, et ensuite établir des cibles personnalisées d’amélioration.

Il s’appuie en cela sur une méta-analyse de 500 000 études conduite par le professeur John Hattie de la faculté d’éducation de l’University of Auckland. Ces conclusions sont cohérentes avec celles de la méta-analyse bien connue de Chickering & Gamson (format PDF) en 1987.

Il faut noter que ces deux facteurs ne sont pas les seuls mentionnés. À titre d’exemple, on peut télécharger un chapitre gratuit qui traite de méthodes de gestion de classe et de discipline appuyées sur les données probantes (format .doc).

Pragmatique, Petty propose aux enseignants une démarche pour améliorer leur enseignement qui est simple, mais structurée, avec des exemples qui incluent juste assez de théorie pour appuyer ses conseils pratiques. Il insiste sur l’importance de vérifier l’efficacité des essais réalisés par les enseignants.

You can’t improve your teaching without changing it. So why not do a Supported Experiment or Action Research Project? This involves deliberately experimenting with a teaching strategy that is new to you. There are a number of proposals on the Supported Experiments page of this site. They explain both theory and practice.

Face à des enseignants universitaires prêts à s’améliorer, mais qui font leurs premiers pas en pédagogie universitaire, l’approche pragmatique de Petty peut être une recette gagnante.

Doit-on baliser l'utilisation des médias sociaux à l'UdeS?
Un nouveau réseau social collaboratif avec Quora

Commentaires

  1. Merci pour la référence. En effet, on retrouve sur le site plusieurs exemples de pratiques que nos clientèles pourraient s’inspirer pour améliorer leur enseignement.

    Un bémol, toutefois, c’est relativement à l’exemple fournit par Petty concernant les styles d’apprentissage en lien avec les fonctions hémisphériques du cerveau (document intitulé « Right brain left brain »). Comme tu le soulignais dans un article précédent, les recherches plus récentes semblent notamment invalider la conclusion voulant qu’un enseignement adapté aux différents styles d’apprentissage des étudiants contribuerait à de meilleurs résultats chez ces derniers.

    Ce serait peut-être l’occasion de fouiller la question davantage et d’informer le consultant en question du fruit de cette recherche. Qu’en penses-tu?

    • Eric Chamberland a écrit:

      Merci Marc! Je n’avais pas porté attention à cette activité proposée par Petty sur son site. J’ai relu mon billet sur les styles d’apprentissages (auquel tu fais référence) et il était prudent… ( http://www.ssfudes.com/veille/leveilleur/?p=2603&preview=true&preview_id=2603 ). Entre-temps, j’ai lu la méta-analyse complète sur les styles d’apprentissages à laquelle Science Daily faisait référence et le verdict est sans appel : les données probantes ne soutiennent pas l’hypothèses selon laquelle adapter l’enseignement au style d’apprentissage de l’apprenant a un bénéfice sur les apprentissages réalisés. Deux autres auteurs que j’ai lus récemment arrivent à la même conclusion (Daniel T. Willingham et Ruth Colvin Clark). J’en ferai un prochain billet.

      À la défense de Petty, ces travaux qui jettent un doute important sur les conclusions à tirer des études sur les styles d’apprentissages sont plutôt récents. Mais c’est tout de même un peu gênant de la part d’un auteur qui s’inscrit dans le courant des données probantes en éducation.

      Lui écrire? Hmm, pourquoi pas? Il « suffit » de trouver le ton juste.

  2. Eric Chamberland a écrit:

    À titre indicatif, j’avais déjà écrit sur la méta-analyse de Chickering & Gamson (1987) qui a conclu aux 7 principes pour une formation de qualité au premier cycle… http://www.ssfudes.com/veille/leveilleur/?p=2663

Exprimez-vous !

*