Technologique

La diffusion vidéo en continu = 61 % du trafic Internet descendant

La branche française de la compagnie Statista présente un graphique (ci-dessus) basé sur le plus récent Global Internet Phenomena Report de la firme de solutions de gestion de réseaux Sandvine. Bien qu’il s’agisse de données mondiales pour 2019, on y constate que…

« …YouTube, Netflix et Facebook représentent à eux seuls près de 25 % du débit Internet descendant mondial. Pour l’ensemble du streaming vidéo [sic], le chiffre se situe à près de 61 %. La visite de pages Internet génère quant à elle environ 13 % du trafic descendant. En temps normal, les réseaux sécurisés et les VPN représentent 1,6 % du trafic, mais avec l’explosion du télétravail, il est fort à parier que ce chiffre soit à l’heure actuelle plus élevé. Une partie relativement faible de la bande passante est utilisée par Spotify, Deezer & Cie. : seulement 0,4 %. » [Tristan Gaudiaut, 2020; notre emphase]

On peut présumer que les besoins de télécommunications et de divertissement vidéo associés aux mesures de confinement feront également exploser ce chiffre de 61 % en 2020.

Source: Gaudiaut, Tristan, “Le streaming vidéo représente 61 % du trafic Internet“, Statista, 23 mars 2020.

S'ennuyer de son campus et le reconstruire dans Minecraft
Les médias traditionnels à la rescousse des universités marocaines

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Laisser un commentaire

et, elit. ipsum elit. risus elementum eleifend in velit,