CES 2009: Windows 7, concurrent du iPhone et convergence télé-Web

Cela commence à faire quelques semaines que je souhaite vous faire part de différents échos entourant le Consumer Electronics Show (CES), la fête de l’électronique grand public qui s’est tenu à Las Vegas, les 9, 10 et 11 janvier derniers.

Premièrement la grande nouvelle que plusieurs attendaient, soit la confirmation de la version Beta du Windows 7 qui remplacera le très gourmand Windows Vista.  En général, les observateurs du domaine semblent satisfaits de cette nouvelle incarnation du système d’exploitation qui devrait être lancée officiellement fin 2009, début 2010.  Pour parler directement, « le buzz est bon » :

But what I’m really getting at here is that bloggers know this is the best beta operating system Microsoft has ever released. They know Microsoft is really doing it right this time. They know that if they post a positive article on Windows 7, they’ll get a lot more positive feedback, because even at beta, that’s the general consensus: Windows 7 is good.  (Emil Protalinski, Ars Technica).

Par ailleurs, en lançant le Pre, son nouveau téléphone intelligent doté d’un nouveau système d’exploitation,  la société Palm (que plusieurs croyait moribonde) aurait peut-être enfin mis sur le marché un « iPhone Killer ».  Autrement dit, elle aurait peut-être fourni un concurrent sérieux au iPhone d’Apple qui domine complètement le marché.  L’action de Palm aurait bondit de 35% lors de l’annonce du produit.  Tristant Péloquin de la section Technaute sur Cyberpesse en parle.

Enfin, des annonces du CES 2009 semblent voir dessiner les contours du paysage télévisuel au-delà de la haute-définition.  Après le HD, la prochaine étape – et ça donne le vertige – serait la télévision 3D!

D’autres fabricants ont présenté des appareils toujours plus petits et toujours plus riches de fonctionnalités, avec une priorité donnée à l’écologie, à l’effacement des frontières entre télévision et internet, à l’avènement du 3D. (Source: AFP)

Selon Bruno Guglielminetti du Devoir, c’est toutefois ce « mariage » entre télé et Internet qu’il faut retenir:

…L’événement de cette édition demeure l’annonce d’une entente entre Yahoo et cinq grands fabricants de téléviseurs pour insérer son logiciel de gestion du contenu Internet à l’intérieur de leurs appareils et permettre ainsi aux consommateurs qui investiront dans l’acquisition d’un téléviseur de nouvelle génération WiFi de Sony, Toshiba, LG, Samsung ou Vizio, de bénéficier d’une passerelle vers du contenu provenant du Web. 

Que ce soit pour du contenu provenant de Yahoo, d’eBay, de MySpace, des quotidiens USA Today ou New York Times et même de Twitter, les internautes de salon auront enfin facilement accès à du contenu formaté pour leur environnement. […]

On verra bien avec le temps, mais j’ai l’impression que Yahoo vient de faire dans l’univers du téléviseur, ce que Microsoft a réussi dans le monde de l’ordinateur dans les années 80, soit positionner sa plateforme comme un incontournable pour qui veut y être présent dans le salon de millions de consommateurs. Maintenant, qui sera le prochain à vouloir faire de même?

L'histoire de Marc L**: du besoin urgent de former à une meilleure utilisation d'Internet
Qu'est-ce qu'un portfolio au juste? Et surtout, ce qui n'en est pas.

Commentaires

  1. Je teste présentement le béta public de Windows 7 à la maison, et c’est effectivement prometteur. On peut télécharger une image du DVD ici (faites vite, car Microsoft doit couper la vanne d’ici le 9 février prochain): http://www.microsoft.com/windows/windows-7/beta-download.aspx

  2. echamberland a écrit:

    Je demeure immensément sceptique de l’intégration télé et internet. À mon avis, cette convergence serait trop limitée par rapport aux vastes possibilités d’un ordinateur qui peut puiser son contenu à des sources bien plus diverses. La voie de l’avenir me semble être de donner le maximum de choix, donc que la télé puise son contenu internet par l’intermédiaire de l’ordinateur, où se ferait le travail de recherche et de collecte du contenu à proprement parler. Autrement, peu importe le portail commercial choisi, il sera toujours à la merci des ententes avec un nombre limité de fournisseurs, et donc de contenu.

Exprimez-vous !

*