Plagiat : sommes-nous toutes et tous complices dans l’inaction?

J’aime beaucoup le blogue d’Hervé Maisonneuve, médecin s’intéressant depuis plusieurs années aux revues biomédicales.  Aujourd’hui, 13 janvier, il dresse une liste de cas de pratiques douteuses pour lesquelles rien n’a été fait malgré le fait qu’ils ont été rendus publics, reconnus comme inconduites en recherche :

Maisonneuve termine sa dépêche en rappelant qu’il préfère alerter et attendre sans accuser mais pose cette question brutale : Comme la plupart des lecteurs de ce blog, je connais aussi des cas que je ne dénonce pas (je n’ai ni la mission, ni le temps d’investiguer) ! Je suis donc complice ? (NDLR : notre emplase)

Quelle question!  Obsédante à souhait, non?

Source –

Maisonneuve, Hervé.  Le top 10 des flops de ce blog : Étonnant, NON ! Les abstracts volés à Lyon toujours pas rétractés ! et d’autres…  Rédaction médicale et scientifique.  13 janvier 2017.

 

Connaissez-vous l'équivalent français de certains termes anglais à la mode?
Erasmus fête ses 30 ans

Exprimez-vous !

*