Galaxy Gear, la montre intelligente de Samsung, déçoit

Tel que nous le mentionnions dans le numéro de juin dernier du Perspectives SSF, l’heure est aux ordinateurs vêtements, des bijoux et accessoires mode connectés.  « Selon le Crédit Suisse, le marché potentiel pour les objets connectés pourrait atteindre d’ici 2017 50 milliards de dollars, grâce aux progrès dans la reconnaissance vocale, la biométrie, le stockage et la réduction de la consommation électrique. » (Radio-Canada.ca)

Ainsi au salon techno IFA tenu à Berlin mercredi dernier, Sony et Samsung ont présenté leurs montres intelligentes mises en vente dès l’automne. « LG, Microsoft, Qualcomm, Google et Apple, entre autres, sont aussi attendus dans l’arène des montres intelligentes au cours des prochains mois. » (LaPresse.ca)

Par exemple, la montre de Samsung permettra de consulter des données, de parler et d’entendre un interlocuteur, ainsi que de prendre des photos sans sortir son téléphone de sa poche:

« En combinaison avec un téléphone intelligent, donc, la Gear pourra afficher des messages texte et des courriels, ajouter des événements à un calendrier, mesurer la distance parcourue à pied grâce à un podomètre, contrôler la lecture de pièces musicales et afficher la météo, entre autres. » (LaPresse.ca)

Toutefois, les analystes du domaines technologiques se sont montrés déçus par cet appareil: « La lenteur de son interface, son incompatibilité avec les téléphones intelligents conçus par des rivaux, la faible durée de vie de sa pile (25 heures), sa forte dépendance au téléphone intelligent et son prix (299$US) font l’objet des critiques les plus répétées. » (LaPresse.ca)  « La Gear, qui sera vendue à la fin de ce mois au prix de 299 $, ne possède pas un écran flexible ou incurvé comme le prévoyaient certains experts, mais un simple écran tactile OLED. » (Radio-Canada.ca)

Alors que les enseignants s’interrogent sur l’intégration en classe des ordinateurs portables et des téléphones intelligents, on peut se demander comment ils pourront tenir compte d’appareils qui feront partie de la tenue de leurs étudiants.

Sources:

Codère, Jean-François, « La montre intelligente de Samsung rate son entrée« , La Presse.ca, 5 septembre 2013 

Reuters, « Samsung présente sa montre connectée« , Radio-Canada.ca, mise à jour: 5 septembre 2013.

Les « outcomes » à venir dans Moodle 2
La Khan Academy développe son volet francophone

Commentaires

  1. Jean-Sébastien Dubé a écrit:

    Maxime Johnson, du blogue Triplex de Radio-Canada, donne ses impressions de la montre Gear ici:
    http://blogues.radio-canada.ca/triplex/2013/09/05/samsung-galaxy-gear-mes-premieres-impressions/

    « J’ai quand même été agréablement surpris par la quantité de fonctions et d’applications offertes par la montre.

    Il est par exemple possible de passer des appels, d’effectuer une recherche vocale, de prendre des notes vocales, de recevoir ses notifications, de s’en servir comme podomètre, calculatrice et, évidement, comme montre (une dizaines de designs de cadrans seront offerts au lancement, mais d’autres devraient être disponibles en ligne par la suite).
    […]
    Les succès de plus en plus de produits technologiques sont souvent liés à leurs applications tierces. La Samsung Galaxy Gear ne sera pas l’exception à cette règle. »

Exprimez-vous !

*