L’impartition de services informatiques dans les nuages et la sécurité: état des lieux

Le journal La Presse publiait tout récemment dans sa section Affaires un article d’Alain McKenna faisant état des questions suscitées par l’impartition de services informatiques utilisés en entreprise vers l’infonuagique, tels que le courriel et le stockage de fichiers.  La confidentialité des information, la sécurité et l’intégrité des données ainsi que les enjeux réglementaires et légaux continuent à interpeller les décideurs en entreprise qui cherchent à mieux comprendre la portée des services proposés et ainsi justifier leur décision éventuelle d’adopter ou non ces services.  Différents sondages et enquêtes menés auprès des dirigeants de grandes firmes représentant le secteur des technologies font état des préoccupations de ces derniers vis à vis les questions de sécurité.

Dans notre contexte, ces mêmes questions se posent.  Qui contrôle l’accès à l’information déposée sur un site externe?  Quelles sont les implications d’une brèche dans les processus et les moyens mis en place pour sécuriser les données? Qui est ultimement responsable pour assurer la continuité des services, par exemple dans l’éventualité où l’on voudrait récupérer et redéployer ses données en utilisant un autre service?   Doit-on nécessairement emboîter le pas face aux petites entreprises qui, faute de ressources dédiées au soutien aux usagers, adoptent avec enthousiasme des outils proposés par les géants américains Google, Microsoft, HP, IBM et bien d’autres?

De la même façon que le gouvernement américain cherche à mieux définir les services et pratiques liés à l’utilisation de services infonuagique en soutien à son infrastructure informationnelle, ne devrait-on pas examiner la question et voir à établir certaines normes en la matière?  Poser la question, c’est y répondre.

Source :  McKenna, Alain, « Mythes et légendes », Cyberpresse Affaires, 16 mars 2011.

L'Accélérateur à l'UdeS pour la création d'entreprises technologiques
Un cours d’éthique pour prises de photos et de vidéos avec un téléphone cellulaire

Exprimez-vous !

*