Corée du Sud: Des robots-professeurs pour enseigner l’anglais

En Corée du Sud, depuis décembre 2010, une trentaine de robots ont remplacé les professeurs d’anglais dans les classes du primaire. Le gouvernement envisageait cette possibilité depuis 2009, pour des raisons budgétaires tout d’abord, mais aussi pour faciliter l’apprentissage d’une langue étrangère. Il ne s’agit pour l’instant que d’un programme test, étalé sur quatre mois, qui a tout de même nécessité un investissement de 1,37 million de dollars.

D’après les scientifiques, les enfants seraient plus aptes à apprendre avec un robot plutôt qu’un être humain. Certains élèves sont timides et s’expriment plus facilement devant la machine plutôt qu’un professeur. 

Le but de l’opération n’est pas de donner l’illusion d’un être humain, mais d’étudier un nouveau moyen d’apprentissage. Ces robots ne présentent donc pas une apparence humaine, mais ont l’air de gros jouets. Engkey, c’est son nom, a d’ailleurs une forme d’oeuf. Pour remplacer la tête du professeur, il arbore un écran qui montre un visage féminin.  Pour le moment, ce robot apprend aux élèves à chanter et danse avec eux.

Sources:
http://fr.news.yahoo.com/55/20101228/tod-core-du-sud-des-robots-professeurs-p-17baed7.html
http://madame.lefigaro.fr/societe/do-you-speak-engkey-291210-121788

Skype et Creative se lancent dans la vidéoconférence de salon
Quelle place pour les appareils sans fil à l'école?

Exprimez-vous !

*