Point chaud / en émergence Technologique Tendances sociétales

Le métavers et la réalité étendue, une tendance mondiale

Un nombre grandissant d’établissements d’enseignement supérieur de par le monde s’intéressent aux possibilités du métavers et aux approches de réalité étendue (extended reality en anglais, ou XR) qui y sont associées. Alors que plusieurs universités ont déjà expérimenté l’enseignement dans le métavers (entre autres, l’Université du Michigan, MIT, Glasgow), d’autres annoncent une rentrée 2022 dans le métavers (par exemple, l’Université du Maryland, du Nouveau-Mexique, l’Université du Zhejiang, ESC Pau Business School). Tour d’horizon.

Les établissements d’enseignement supérieur dans les économies développées sont considérés comme ouvrant la voie en matière d’exploration du métavers et d’intégration XR, mais de plus en plus d’établissements dans les pays émergents explorent également les avantages de ces technologies pour l’enseignement supérieur. C’est le cas par exemple de l’Institut avancé de science et technologie de Corée (KAIST) qui ouvrira un campus virtuel dans le campus de Kenya-Kaist en 2023 ou de l’Université des Antilles qui a annoncé un partenariat avec EON Reality (entreprise spécialisée dans XR) pour mettre en œuvre des technologies de réalité étendue dans son campus ouvert.

Du côté hispanophone, plusieurs universités explorent les opportunités et les limites du métavers. En février 2021, l’Université Complutense de Madrid a offert ces premières formations dans le métavers. Récemment, l’Université de Barcelone a annoncé l’ouverture de son campus Metaverse University en septembre prochain. Au Mexique, l’Institut technologique de Monterrey a offert ses premiers cours à l’hiver 2022 et envisage de poursuivre le développement de son offre dans les prochains mois.

En Chine, où le groupe Morgan Stanley anticipe le marché du métavers pourrait bientôt valoir environ 8 000 milliards de dollars, le développement du métavers éducatif semble être dirigé par le Tsinghua x-lab, l’incubateur d’innovation de l’Université Tsinghua de Chine.

Il s’agit de quelques exemples parmi des dizaines permettant de constater que ces technologies s’installent tranquillement dans le panorama de l’enseignement supérieur autour du globe.

On parle beaucoup du potentiel de ces technologies, mais elles présentent aussi de nombreux défis. Jusqu’à présent, les enjeux majeurs concernent l’infrastructure technologique requise et les approches pédagogiques nécessaires pour concevoir et offrir une expérience d’enseignement et d’apprentissage en adéquation avec ces nouveaux contextes. Il y a fort à parier que d’autres défis s’ajouteront selon l’évolution et l’utilisation du métavers.

Enfin, beaucoup de questions émergent relativement à la valeur ajoutée, l’impact d’enseigner et d’apprendre dans le métavers, les enjeux éthique, l’accès à l’éducation supérieure, etc. Comment et jusqu’à quel point ces technologies révolutionneront-t-elles le domaine de l’éducation? Quelle valeur ajoutée le métavers pourra-t-il offrir à l’apprentissage et à l’enseignement comparativement à d’autres modalités ? Nous auront l’occasion d’y revenir, car le sujet sera suivi de près pour vous.

Références :

Et si on tirait au sort ? (Rapport d’étonnement, congrès SIFEM 2022)
« L'Anxiété, au 21e Siècle »

À propos de l'auteur

Alexandra Lez

Laisser un commentaire