Davantage de réalité augmentée d’ici 2019… pour en faire quoi?

Source: Pixabay Zedinteractive (2012)

Nous évoquons depuis un moment déjà le potentiel pédagogique de la réalité augmentée. La folie Pokémon Go! de l’été dernier nous donnait l’impression que ce type d’applications trouverait davantage preneur.  Ça semble être le cas (1 internaute sur 5 d’ici 2019), mais pas nécessairement pour faciliter l’apprentissage…

« L’utilisation de la réalité augmentée a été démultipliée par le développement d’applications telles que Lenses du réseau social Snapchat, qui permet de superposer, à l’image, des éléments virtuels sur une personne saisie par l’appareil photo d’un téléphone intelligent.

L’utilisateur pourra ainsi ajouter des oreilles de lapin, des lunettes de soleil ou une langue pendante au visage de la personne prise en photo ou filmée. » (AFP, 2017)

Il y a tout de même de l’espoir, alors que le Business Insider nous apprend que Google promet d’arriver à ses fins avec la plateforme Tango.  À terme, un téléphone cellulaire assez puissant suffirait à modéliser l’espace d’une classe pour ensuite y créer des objets d’apprentissage virtuels (dans l’article, on évoque un globe terrestre flottant au centre de la classe, « consultable » seulement en le visionnant par le biais des appareils mobiles des étudiants).

« For now, AR is mostly stuck on the smartphone and will have limited use cases like education, gaming, or indoor mapping. Tango has partnered with Lowe’s hardware stores to map the locations of products for customers, for example.

Still, Google appears to be the furthest along when it comes to AR, and it’s only going to get bigger as Tango technology comes to more phones. » (Kovach, 2017)

Sources:

Agence France-Presse, « La réalité augmentée fait une percée aux États-Unis, grâce aux réseaux sociaux », Lapresse.ca, 22 mai 2017

Kovach, Steve, « Google’s augmented reality project is the coolest thing it showed off this week », Business Insider, 19 mai 2017

L'évaluation formative a un impact positif majeur
De la reconnaissance faciale pour évaluer l'attention des étudiants en FAD?

Commentaires

  1. Marc Couture a écrit:

    Cet article présente des arguments qui résument assez bien, à mon avis, les défis qui restent à résoudre avant que la réalité augmentée devienne d’usage commun en éducation: http://www.imaginativeuniversal.com/blog/2015/09/09/why-augmented-reality-is-harder-than-virtual-reality/. Les défis liés à la perception visuelle et à la miniaturisation des GPUs (processeurs graphiques) me semblent les plus difficiles à régler à court terme.

Exprimez-vous !

*