Édu-Fiction 2030: Comment apprendrons-nous dans 15 ans?

Dans ma boîte courriels ce matin, une invitation de la Téluq et de son association étudiante à assister à la conférence intitulée «Édu-Fiction 2030».

C’est qu’a lieu présentement à Montréal, le 25e colloque World Wide Web 2016. La conférence Édu-Fiction 2030 se tient dans le cadre de cet événement d’envergure international.

Au rang des panélistes :

  • Martha Lane Fox, Open University, Angleterre
  • Diane-Gabrielle Tremblay, TÉLUQ, Québec
  • Jutta Treviranus, Ontario College of Art and Design University (OCAD), Toronto
  • Rick Cummings, Université Murdoch, Australie
  • Jean-Philippe Bradette, Ellicom, Québec

Nul doute que ces personnalités venues d’un  peu partout et oeuvrant dans les milieux de l’enseignement supérieur et de la formation en ligne sauront soulever le voile sur ce que nous réserve l’avenir en termes de modes d’apprentissage.  ils tenteront de répondre aux questions suivantes:

  • Quelles répercussions entraînera l’évolution du Web sur l’apprentissage?
  • Quel rôle l’enseignement supérieur continuera-t-il à jouer?
  • Comment l’offre de formation sera-t-elle diversifiée pour répondre à la demande croissante d’apprendre « toujours et partout »?
  • Comment envisager des environnements d’apprentissage pour apprendre « toujours et partout »?
  • À quoi ressembleront les environnements d’apprentissage dans un contexte d’interconnectivité et d’omniprésence des technologies numériques dans nos vies?

Selon Jacqueline Bourdeau, qui est également coprésidente du WWW2016, « c’est à partir des tendances actuelles dans l’enseignement ouvert, numérique, mobile et en réseau que nos invités engageront une discussion productive où tous les participants seront invités à exprimer leurs opinions. »

La conférence a lieu au Palais des Congrès de Montréal, mercredi 13 avril à 19h30.

Sources:

Site Web d’Édu-fiction 2030

«Édu-Fiction 2030… Que nous prépare le web?», liste de diffusion du bureau des communications Téluq, 11 avril 2016.

Professeur centré sur l’enseignement : une classe d'emploi qui fait son chemin…
La Russie invite 15 000 étrangers à étudier gratuitement dans ses universités

Exprimez-vous !

*