Creative Commons : Yahoo! compte faire de l’argent avec des photos de Flickr

Yahoo!, qui possède le site de partage de photos Flickr, a créé toute une commotion dernièrement lorsqu’elle a annoncé qu’elle prévoyait vendre des copies de photos téléversées sur le site. Les personnes qui déposent leurs photos sur Flickr voient dans le geste de Yahoo! une atteinte à la philosophie de partage, fondatrice du mouvement de la libre circulation de la culture. Yahoo! envisage verser 51% des revenus aux usagers qui n’ont pas cédé leurs droits commerciaux. Par contre, elle ne versera rien à ceux qui ont utilisé la licence la plus souple : CC BY, qui se lit comme suit sur le site de Creative Commons :

Cette licence permet aux autres de distribuer, remixer, arranger, et adapter votre œuvre, même à des fins commerciales, tant qu’on vous accorde le mérite de la création originale en citant votre nom. C’est le contrat le plus souple proposé. Recommandé pour la diffusion et l’utilisation maximales d’œuvres licenciées sous CC.

Pour Crotty de Scholarly Kitchen, c’est une question d’interprétation du libellé de la licence CC BY. Pour les utilisateurs de cette licence, elle signifie que d’autres peuvent utiliser leurs photos pour de « nouvelles » productions mais pas pour les vendre telles quelles.

En réponse au tollé de protestations, le vice-président de Flickr a rappelé que les usagers peuvent choisir une autre licence de CC, voire se retirer complètement de CC.

Source –

Crotty, David. Creative Commons Confusion Continues to Confound Content Creators. The Scholarly Kitchen. 10 décembre 2014.

Nieva, Richard. Some photographers bristle over Flickr’s selling of photos. CNET Magazine. 24 novembre 2014.

Le pétrole sans les universités?
Renverser la classe, l'apprentissage, l'établissement scolaire...

Exprimez-vous !

*