Pour contrer la fraude dans les article scientifiques : un 4e critère pour être auteur et la signature d’une déclaration de transparence

L’International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE) est un regroupement d’éditeurs de revues scientifiques dans le monde des sciences de la santé.  Ces éditeurs se rencontrent annuellement afin de travailler sur la publication des travaux de recherche en santé, dont les très connues des initiés Recommendations for the Conduct, Reporting, Editing and Publication of Scholarly Work in Medical Journals.

La Politique de l’Université de Sherbrooke sur la Protection de la propriété intellectuelle des étudiantes et étudiants et des stagiaires postdoctoraux identifie des critères pour déterminer qui a le droit d’être auteure, auteur d’articles et de livres scientifiques :

A.       Chaque personne qui se déclare auteure doit avoir contribué de manière significative à au moins deux des trois étapes qui suivent :

  • la conception et la mise en place du plan de travail,
  • la collecte de données,
  • l’analyse et l’interprétation des résultats.

B.       Chaque auteure, auteur a participé à l’organisation des idées, à la rédaction ou à la révision du contenu intellectuel du document.

C.        Chaque auteure, auteur a donné son approbation à la version finale du document et doit être en mesure d’en défendre individuellement le contenu.

(4.2  Le droit d’être reconnu auteure, auteur –  4.2.1 Des principes généraux  – Alinéa A.  Les articles et livres scientifiques)

Ces critères, essentiellement inspirés de ceux de l’ICMJE au moment de la rédaction de la Politique en 1999, sont toujours en vigueur.  Toutefois, préoccupée par la multiplication des cas de fraude dans la publication scientifique, l’ICMJE vient d’ajouter un 4e critère :

Agreement to be accountable for all aspects of the work in ensuring that questions related to the accuracy or integrity of any part of the work are appropriately investigated and resolved.

L’ICMJE ajoute qu’en plus d’être imputable pour les parties du travail qu’elle ou qu’il a fait, une auteure ou un auteur devrait être en mesure d’attribuer la paternité des autres parties du travail devrait être convaincu de l’intégrité des contributions des coauteures, coauteurs.

Si une personne ne respecte pas l’un ou l’autre des critères, son apport est reconnu sous forme de mention ou de remerciements.  Il est intéressant de rappeler ici ce que dit l’ICMJE au sujet des contributions d’appoint :

3. Non-Author Contributors

Contributors who meet fewer than all 4 of the above criteria for authorship should not be listed as authors, but they should be acknowledged. Examples of activities that alone (without other contributions) do not qualify a contributor for authorship are acquisition of funding; general supervision of a research group or general administrative support; and writing assistance, technical editing, language editing, and proofreading. Those whose contributions do not justify authorship may be acknowledged individually or together as a group under a single heading (e.g. “Clinical Investigators” or “Participating Investigators”), and their contributions should be specified (e.g., “served as scientific advisors,” “critically reviewed the study proposal,” “collected data,” “provided and cared for study patients”, “participated in writing or technical editing of the manuscript”).

Because acknowledgment may imply endorsement by acknowledged individuals of a study’s data and conclusions, editors are advised to require that the corresponding author obtain written permission to be acknowledged from all acknowledged individuals.

L’ajout de ce 4e critère vas dans le même sens qu’un éditorial du British Medical Journal (BMJ), qui demande aux auteures, auteurs la signature d’une déclaration de transparence au moment de soumettre un article :

The lead author* affirms that this manuscript is an honest, accurate, and transparent account of the study being reported; that no important aspects of the study have been omitted; and that any discrepancies from the study as planned (and, if relevant, registered) have been explained.

*The manuscript’s guarantor. 

Sources:

Actualisation des recommandations de Vancouver, avec un 4ème critère (intégrité) pour la qualification d’auteur !  Rédaction médicale et scientifique, blogue.  27 août 2013.

Les auteurs devraient signer une attestation d’intégrité de leur recherche lors de la soumission d’un article : qui va suivre le BMJ.  Rédaction médicale et scientifique, blogue.  14 août 2013.

ICMJE.  The New ICMJE Recommendations.  Communiqué de presse.  2013 (NDLR : pas de date plus précise)

 

RePAIR : un programme de réhabilitation à l’intention des chercheurs condamnés pour inconduite en recherche
Les programmes de langues rétrécissent comme peau de chagrin au Royaume-Uni

Exprimez-vous !

*