Livres électroniques: guerre des prix à l’horizon?

Une récente décision de la justice américaine pourrait enclencher une guerre des prix autour de l’acquisition de livres électroniques.  Rappelons que plusieurs grands éditeurs, dont Hachette en France ainsi que HarperCollins (groupe News Corp.) et Simon & Schuster (groupe CBS) avaient été accusés l’an dernier de collusion afin de fixer artificiellement les prix des livres électroniques, empêchant certains distributeurs en ligne (notamment, Amazon et Barnes & Noble aux États-Unis) de vendre ceux-ci à rabais.  D’autres recours doivent faire l’objet d’un procès en 2013: on compte le géant Apple parmi ceux ayant participé à l’affaire, ainsi que deux autres éditeurs n’ayant pas accepté d’accord pour le moment, soit Penguin Group (filiale du groupe britannique Pearson) et Macmillan (filiale du groupe allemand Bertelsmann), tous deux également présents dans le monde de l’édition académique.

Cette décision pourrait contribuer à rendre plus abordable l’achat de livres électroniques auprès du consommateur.  Par contre, reste à voir comment réagirons les auteurs et l’industrie de l’édition, qui pourraient s’inquiéter devant une réduction fort probable de leurs revenus.

Source: Agence France-Presse (New York), via Lapresse.ca, Prix des eBooks: l’accord passé entre 3 éditeurs validé. 6 septembre 2012.

Être certifié par une institution… ou par un expert?
MOOC : un pas de plus vers la formation créditée

Exprimez-vous !

*