De l’autre côté du globe, problèmes inversés? Les diplômés australiens peinent à se placer

Moins de 73 % des récents diplômés australiens travaillent à temps plein dans leur domaine d’études.  Avant 2008, c’était 85 %.  Par ailleurs, le nombre de diplômés sous-employés (surqualifiés?) serait passé de 10 à 20 % depuis 2008. Le pourcentage des jeunes de 15 à 24 en emploi précaire (casual jobs) à temps plein serait […]

Le paradoxe économique de Montréal et les étudiants étrangers

Même si Montréal est la septième métropole étudiante mondiale, elle peine à fournir à ses entreprises une main-d’oeuvre qualifiée, selon un rapport publié mardi par l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Le rapport de l’OCDE soulève donc le paradoxe d’une main-d’oeuvre surqualifiée et sous-qualifiée, selon les secteurs. Pourtant, souligne l’OCDE, grâce à ses […]

Les emplois professionnels disponibles augmentent moins vite que le niveau de scolarité

Un article de Martine Letarte braque les projecteurs sur l’écart entre la diplomation et les postes disponibles pour les universitaires… Selon l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), 1 travailleur sur 4 avait fréquenté l’université en 2012.  En 1990, ils n’étaient que 13 %. Selon l’analyse des 7 millions de CV de Workopolis, depuis 2000 […]

L’exigence de détenir une maîtrise : une maladie selon une professeure norvégienne

La Norvège a passé la dernière année à débattre de la valeur des diplômes de maîtrise. L’origine de ce débat réside dans les propos que la professeure d’administration Linda Lai a tenus dans un séminaire couvert par un des grands journaux d’affaires. Lai a qualifié l’exigence de détenir une maîtrise d’exagérée et lui a donné […]

Surqualification des diplômés à Montréal: des chiffres accablants

Selon une étude des économistes Brahim Boudarbat et Claude Montmarquette du CIRANO, 31,5% des salariés de la région montréalaise seraient surqualifiés pour les emplois qu’ils occupent.  « Cette proportion est légèrement plus élevée qu’à Toronto (29,2%) ou Vancouver (29,3%) », mais… « L’étude utilise seulement les données relatives aux diplômés des écoles du Québec et du reste du Canada. Autrement […]

Surqualification de nos diplômés québécois

En janvier 2011, le site Internet du Capres (Consortium d’animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur) publiait un article de Bruno Hubert, étudiant à la maîtrise en pratiques de recherche et action publiques de l’INRS, intitulé Le phénomène de la surdiplomation au Québec.  On y apprend que la population québécoise est de plus […]