Technologique

Des applications pédagogiques de la réalité augmentée

Pour le Grand dictionnaire terminologique, la « réalité augmentée » est une « Technique d’imagerie numérique, issue de la réalité virtuelle, permettant, grâce à un dispositif d’affichage transparent, de superposer à une image réelle des informations provenant d’une source numérique, telles les images de synthèse ».  On explique aussi: « La réalité augmentée vise à accroître la perception du monde réel par l’ajout d’éléments normalement imperceptibles. Ainsi, elle permet d’intervenir sur des objets réels, mais dont la taille extrême exclut toute manipulation directe.
À titre expérimental, on utilise déjà la réalité augmentée en imagerie médicale. »

Je n’étais pas familier avec le concept, mais surtout pas avec le fait que des applications se glissent tranquillement dans le marché.  Celso Kossaka m’avait envoyé les liens suivants au mois de juin dernier:

http://www.dailymotion.com/video/x32ma6_augmented-reality_tech (vidéo qui démontre très bien le fonctionnement)

 

http://www.howstuffworks.com/framed.htm?parent=augmented-reality.htm&url=http://www.sciam.com/article.cfm?articleID=0006378C-CDE1-1CC6-B4A8809EC588EEDF (début d’un article de Scientific American Magazine qui explique un peu de quoi il est question).

 

L’intérêt provient justement de la superposition avec le monde réel.  Un peu à la manière des « pop-up vidéos », le spectateur/ interacteur voit le monde… et un complément d’information.  Que l’on soit sceptique ou non, difficile de ne pas voir les applications pédagogiques de ce genre de technologies…

Reportage de Twitter : pour mettre l'accent sur les gens
Présentation de Microsoft Office 2010

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé est coordonnateur de la veille et de la gestion des connaissances au SSF. C'est également le rédacteur en chef de L'éveilleur. De par ses fonctions, il se doit d'être touche-à-tout, mais il s'intéresse particulièrement à l’identification et au développement de compétences transversales (numériques et humaines), aux caractéristiques des nouvelles clientèles étudiantes, aux nouveaux espaces d'apprentissage, aux nouvelles formes de certification, ainsi qu'à l’intégration de récits à la formation.

1 commentaire

  • Intéressant pour des visites sur le terrain dans les disciplines où ce genre de sorties existe (bio, géo, etc).

Répondre à echamberland X