EDUCAUSE sur l’apprentissage mobile

Je découvre cet après-midi le tout dernier numéro du magazine en ligne EDUCAUSE Quarterly qui jette un regard sur l’utilisation des appareils mobiles en éducation supérieure.  Un article m’a plus particulièrement interpellé, soit celui de Rochelle Rodrigo de la Mesa Community College qui, dans un article intitulé « Mobile Teaching Versus Mobile Learning« , aborde la question de l’utilisation des appareils mobiles en centrant son discours sur les apprentissages des étudiants à l’aide de ces appareils et des services mutualisés mis en ligne par les institutions.

Exemples visuels à l’appui, l’auteure rapporte que les institutions d’enseignement supérieur tardent à tenir compte des besoins de ses étudiants qui utilisent déjà depuis un bon moment leurs appareils mobiles pour accéder à des documents et des activités résidant sur des plates-formes de gestion de cours en ligne qui ne sont pas adaptées à ces derniers (l’exemple d’un quiz mal formaté s’affichant sur WebCT est particulièrement probant ici).  Elle souligne l’opportunité offerte par l’utilisation de plus en plus importante des appareils mobiles pour améliorer les contenus et aller plus loin que la simple diffusion d’information sous forme textuelle: images, animations, simulations créées dans le but de rendre l’étudiant plus actif dans ses apprentissages.

Il va sans dire que la création de ces contenus demande plus d’effort du côté des enseignants et de ceux qui seraient appelés à les accompagner dans l’intégration de leur matériel aux activités pédagogiques.  Les outils, que ce soient les appareils ou les logiciels utilisés par l’enseignant ou l’étudiant, respectivement, demandent des investissements importants.  Il est donc dans l’intérêt de tous d’envisager l’utilisation de technologies facilitant le partage des ressources (par exemple, la virtualisation où les logiciels spécialisés sont accessibles sur des serveurs institutionnels ou dans les nuages).

Espérons que les annonces récentes de notre gouvernement provincial ainsi que l’exercice de mise en branle du plan d’action institutionnel viendront appuyer ces efforts.

Source:  EDUCAUSE Quarterly Volume 34, numéro 1, 2011.

Écrire en direct : pour mieux comprendre le processus d’écriture
Nuage éducatif et vie privée: une perspective canadienne

Exprimez-vous !

*