Stratégie nationale de formation à distance au Royaume-Uni: un modèle à suivre pour l’UdeS?

Dans un billet diffusé le 26 avril dernier, le blogueur Tony Bates rapporte  les grandes lignes d’un rapport préliminaire du Higher Education Funding Council faisant état des travaux de réflexion autour de la mise en place d’une stratégie nationale sur la formation à distance pour le Royaume-Uni.  Ce groupe a pour mandat d’émettre des recommandations à  l’intention des décideurs sur différentes stratégies visant à exploiter de nouveaux marchés, améliorer la  persistance aux études des étudiants et identifier des opportunités de soutien aux infrastructures nécessaires nécessaires à la formation à distance.

À noter plus particulièrement: la difficulté que vivent les étudiants à trouver de l’information concernant l’offre institutionnelle de formation à distance.  C’est certainement le cas ici à l’Université de Sherbrooke, où il est pratiquement impossible de cerner cette offre, que ce soit dans la documentation officielle ou sur les sites web institutionnels.  Sommes-nous trop timides dans la diffusion des informations à cet égard?  Craignons-nous les inévitables comparaisons avec d’autres universités offrant des programmes hybrides ou du tout-à-distance?  Espérons que la consultation actuelle autour de la planification stratégique verra émerger une volonté ferme de positionner notre offre, en cohérence avec ce qui est déjà en développement depuis un bon moment dans nos facultés.

L'approche professionnalisante, dites-vous?
Vrai ou faux : il faut discuter sur les TIC en éducation

Exprimez-vous !

*