Mise à jour des listes des prédateurs en publication scientifique

Sur son blogue Scholarly Open Access, Jeffrey Beall a fait paraître le 3 janvier dernier une mise à jour de ses listes de prédateurs :

  • pour les éditeurs : leur nombre est passé de 923 en 2016 à 1155 en 2017;
  • pour les revues uniques : leur nombre est passé de 882 en 2016 à 1294 en 2017.

Pour un rappel de ce que Beall entend par « prédateurs », nous vous référons à notre précédent article sur la question.

Par ailleurs, les entreprises calculant de faux facteurs d’impact sont au nombre de 53 (38 en 2016) et les revues piratées de 115 (101 en 2016)

Voici les liens menant à chaque liste :

Source – Weber-Wulff, Debora.  The new predatory publisher list is out.  Copy, Shake, and Paste.  4 janvier 2017.

Classcraft: même en enseignement supérieur
Pour contrer la nouvelle automatisation, des métiers d'interactions de proximité

Exprimez-vous !

*