Jean-François Lisée promet des incitatifs pour attirer plus d’étudiants étrangers au Québec

S’il est élu premier ministre, Jean-François Lisée investira un demi-milliard pour améliorer l’accès à l’enseignement supérieur, mieux financer la recherche et attirer davantage d’étudiants étrangers. C’est ce qu’il a déclaré à La Presse, dans une entrevue exclusive à propos de ses engagements en matière d’enseignement supérieur, à la veille d’un débat avec ses adversaires à l’Université de Montréal.

« À l’heure actuelle, un étudiant de Vancouver paie plus cher qu’un collègue de la France, et un Haïtien issu d’une famille modeste paie davantage que le fils d’un millionnaire sénégalais », mentionne le député. Il veut réformer ce système « brisé ».

Il souhaite aussi diminuer rétroactivement les droits de scolarité des étudiants qui s’installent au Québec après avoir obtenu leur diplôme.

« La composition de notre immigration vient d’être modifiée positivement : des jeunes diplômés par nous – donc il n’y a aucun débat sur la qualité de leur diplôme – qui ont participé à notre vie économique et intellectuelle et qui s’installent chez nous et qui sont parfaitement intégrés, explique M. Lisée. On ne peut pas demander mieux. »

Source: Croteau, Martin, Si élu, Lisée investirait un demi-milliard dans l’enseignement supérieurLa Presse, 6 septembre 2016.

Le nombre d'étudiants étrangers augmente d'année en année au Québec
@legogradstudent: (ru)briques d'un étudiant aux études supérieures

Exprimez-vous !

*