Triche : les nouvelles technologies « wearables » heurtent de front les modes d’évaluation traditionnels

Rosemary Counter s’inquiète de l’arrivée de nouvelles technologies plus puissantes, plus petites, voire imperceptibles, qui pourraient faciliter encore plus la triche : la montre Apple, les lunettes Google, l’oreillette « invisible » de Bluetooth…

Son inquiétude est réelle dans un contexte où les modes d’évaluation n’ont pas vraiment évolué au fils du temps. C’est ce que pense Teresa Fishman, directrice de l’International Center of Academic Integrity : “Teachers don’t like to hear it sometimes, but we haven’t necessarily done a good job changing with the times”.

Source: Counter, Rosemary. New frontiers in high-tech cheating. Maclaean’s. 19 octobre 2014.

Oui, le milieu de l'éducation supérieure est innovant
Quelques applications pour mieux apprendre en ligne

Commentaires

  1. À mon avis, ça ne fait que souligner l’importance de revoir ses pratiques d’évaluation et de les adapter de façon à diminuer les chances que la triche soit possible. Merci pour la référence!

Exprimez-vous !

*