Les «learning pills» ou «pilules de formation»

Dans son billet «Les pilules de formation, nouveau traitement pour automatiser et former des collaborateurs», Julie Le Bolzer présente les «pills learning» comme une nouvelle génération de modules de formation permettant de prendre sa «dose» de formation vite fait, bien fait.

Accessibles depuis tout appareil mobile, ces «pilules de formation» ressemblent fort à mon sens à des tutoriaux ou des capsules de formation en ligne qui respecteraient les principes multimédia pour l’apprentissage.

Leur nature peut varier, tantôt vidéo, tantôt podcast ou diaporama. Leur contenu? Quiz, jeux, exercices collaboratifs… Et leur efficacité? Variable en fonction du besoin et du contexte de formation établis.

Selon Gaël Barjot, du conseil en management et stratégie chez Accenture : [c]es modules existent depuis longtemps, autant dans le milieu universitaire que professionnel. Le e-learning est entré dans les moeurs, plus personne ne remet en question ses bénéfices. Le digital ouvre de nouvelles perspectives proposant des expériences d’apprentissage encore plus uniques et immersives… que l’on souhaite prépare un MBA, prendre en main un nouveau logiciel ou acquérir de nouvelles compétences comportementales.

Leur singularité est peut-être de proposer des expérience d’apprentissage uniques et immersives, mais comme l’article ne renvoie à aucun exemple, difficile d’en juger.

 

Source –

Le Bolzer, Julie, Les pilules de formation, nouveau traitement pour automatiser et former des collaborateurs, Directions numériques – Les Échos.fr, 25 juin 2014.

Les vidéos sur demande du Canal Savoir
Les qualités d’une bonne politique sur l’intégrité intellectuelle

Exprimez-vous !

*