Carrières au Canada : l’offre et la demande ne concordent pas.

La CIBC a publié lundi le 3 décembre 2012 un rapport dans lequel elle fait état d’un écart entre le type d’employés que recherchent les employeurs et le type d’employés à la recherche d’un emploi.  Cet écart est jugé suffisamment important pour avoir un impact sur l’économie canadienne.

Voici, selon le rapport de la CIBC, les secteurs où la recherche de main d’œuvre qualifiée est grande et pour laquelle il manque de candidats : santé et sciences, extraction des ressources naturelles, plomberie, travail social, psychologie et même la prêtrise.  Toujours selon le rapport, présentement, une entreprise sur trois fait face à un manque de main d’œuvre qualifiée; la situation est particulièrement criante en Alberta, en Saskatchewan et en Ontario.

À l’inverse, les secteurs suivants : travail clérical, travail manufacturier, enseignement, services alimentaires, sont comblés et offrent peu d’emplois.

Le rapport recommande au gouvernement et aux entreprises d’accroître leurs efforts pour former les personnes sans emploi depuis et ainsi leur permettre de participer de nouveau à la santé économique du pays.

Source – Campbell, Will.  CIBC report warns that mismatch in job market affecting economic growthThe Canadian Press.  Repris par Macleans.ca.  3 décembre 2012.

 

Les demandes d’admission en baisse de 8% dans les universités britanniques
L'American Council of Education évaluera des MOOC dont il pourrait recommander la certification

Exprimez-vous !

*