Que se passe-t-il aux études supérieures aux États-Unis ?

Selon le rapport annuel du Council of Graduate Schools (CGS) sur les tendances aux études supérieures, il y avait eu en 2009 une augmentation de 5,5% des nouvelles inscriptions aux études supérieures, alors qu’en 2008 cette augmentation avait été de  4,5%.  Pour 2009, on enregistre un accroissement total de 4,7% de la population aux cycles supérieurs.

Le rapport révèle que, pour la première fois depuis fort longtemps, plus d’hommes que de femmes se sont inscrits aux cycles supérieurs et ce, autant à temps complet qu’à temps partiel et qu’ils ont été plus nombreux que les femmes à s’inscrire pour une première fois : 6,7%, contre 4,7% pour les femmes.  Également pour la première fois, depuis 2004, l’effectif des nouveaux étudiants internationaux a diminué en 2009, de 1,7%, comparativement à une croissance 6,0% pour les étudiants américains.   Selon la présidente de CGS, Debra W. Stewart, la forte croissance des inscriptions aux cycles supérieurs pour une première fois constitue un indicateur sur la persistance de la valeur des études supérieures.  On peut y voir également un signe que la détention d’un diplôme d’études supérieures est en voie de devenir une nécessité si on vise la réussite dans cette économie qualifiée du savoir du 21e siècle.

Les données du rapport révèlent un autre changement majeur : pour la première fois dans l’octroi de diplômes de doctorat aux États-Unis, la proportion de femmes à obtenir un doctorat a dépassé celle des hommes (50,4%).  On observait cette tendance (plus de diplômes) depuis quelques années au niveau de la maîtrise.

Le rapport comporte des statistiques sur les demandes d’inscription aux cycles supérieurs à l’automne 2009 et sur les diplômes décernés en 2008-09; il contient également des données  permettant de cerner des tendances pour des périodes de un, cinq et dix ans.  À titre d’exemples :

  • Les demandes d’admission aux cycles supérieurs ont augmenté de 8,3% de 2008 à 2009.
    • Les domaines les plus populaires : affaires, génie et sciences sociales.
    • Le domaine ayant connu la plus forte croissance : sciences de la santé, en hausse de 14,6%.
  • Les trois domaines ayant connu la plus forte croissance pour une première inscription : administration publique et services, sciences de la santé, sciences biologiques et agricoles.
    • Le domaine où on retrouve le  plus grand nombre d’inscriptions, éducation, a connu la plus faible croissance.
  • Entre 2008 et 2009, les inscriptions au doctorat ont augmenté plus que celle à la maîtrise : 6,3% contre 5,1%.
  • Le nombre de diplômes de maîtrises décernés a augmenté de 4,3% et le nombre de doctorats conférés a augmenté de 3,9% entre 2007-08 et 2008-09.

Le rapport Graduate Enrollment and Degrees 1999-2009 est le seul sondage annuel couvrant les études supérieures aux États-Unis.  Près de 700 institutions ont participé à la dernière version.

Comment être un très bon prof à distance en cinq points
Regards sur l’éducation 2010 : Les indicateurs de l’OCDE

Exprimez-vous !

*