Pédagogique Technologique Tendances sociétales

Les médias traditionnels à la rescousse des universités marocaines

Devant la pandémie de COVID-19, de nombreux établissements universitaires partout dans le monde ont été contraints de fermer leurs portes pour une durée indéterminée. Les universités n’ont d’autre choix que de s’adapter à la situation et de trouver des solutions afin d’être en mesure de continuer à offrir leurs cours, ce qui pose de nombreux défis et soulève plusieurs enjeux. 

Alors que de nombreux établissements se tournent vers l’enseignement en ligne, la Morocco’s Broadcasting and Televison National Company s’est associée au ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique du Maroc afin d’offrir de la formation aux étudiantes et étudiants qui n’ont pas accès à une connexion internet à la maison. Ainsi, certaines chaînes de télévision et postes de radio ont commencé à diffuser des cours universitaires sur leurs ondes, comme Arryadia, une populaire chaîne sportive au Maroc. Cette initiative permet d’assurer une certaine équité entre les étudiantes et étudiants en ces temps de crise. 

Toutefois, bien que cette alternative soit fort intéressante, elle ne règle pas tout les problèmes. En effet, dans plusieurs pays d’Afrique, comme le Nigéria, l’accès à la télévision reste difficile en raison d’un manque d’électricité. Il sera donc nécessaire de mettre en place d’autres solutions afin de réduire au minimum l’écart entre les étudiantes et étudiants qui ont toujours accès à l’enseignement et ceux qui en sont privés pour quelque raison que ce soit.

Source :  Sawahel, W. (31 mars 2020). TV channel reaches students without internet access. University World News.

Interne: Se former à la gestion des crises sanitaires… et autres catastrophes
Des vidéocaptures d'écran avec PowerPoint? Pourquoi pas?

À propos de l'auteur

Avatar

Annabelle Jomphe

Annabelle est étudiante en communication appliquée, incluant un cheminement coopératif en marketing, à l'Université de Sherbrooke et stagiaire à USherbrooke International.

Laisser un commentaire