Les étudiants de doctorat participent activement à la production de nouvelles connaissances

C’ette affirmation s’appuie sur une mesure de l’activité de publication scientifique, notamment les signataires des articles.  C’est là le sujet de recherche de Vincent Larivière, étudiant au doctorat de l’UQAM et récidpiendaire de la bourse Eugene Garfield de l’International Society for Scientométrics and Informetrics (ISSI) en 2009.  Les travaux de recherche de M. Larivière portent sur la période de 2000 à 2007, période pendant laquelle 28 000 étudiants se sont inscrits à un doctorat au Québec.  

La publication étant une activité qui varie selon les disciplines, cette affirmation se décline ainsi :

  • en sciences biomédiacles : 45% des articles comportaient la signature de doctorant t,
  • en sciences naturelles : 30%
  • en sciences humaines et sociales : 15%.

 Il est intéressant de noter que M. Larivière a poussé sa réflexion jusqu’à l’impact de la publication sur la réussite des études et sur l’insertion professionnelle.  Une recherche à suivre…

Source : Gauvreau, Claude, « Les doctorants, une force essentielle à la recherche », Journal L’UQAM, vol. XXXVI, no 8 (11 janvier 2010)

Quelques stratégies pour décourager le plagiat
Bourses Facebook

Exprimez-vous !

*