Colloque sur l’intégrité en recherche à Montréal en mai 2013

La 3e Conférence mondiale sur l’intégrité dans la recherche aura lieu à Montréal du 5 au 8 mai 2013.  Une attention toute particulière sera portée aux collaborations internationales et intersectorielles qui permettent les échanges des chercheurs et d’étudiants.  Il sera question de la confiance qu’on souhaite accorder aux travaux de recherche; des cas d’inconduite en recherche, de l’attention médiatique qu’ils soulèvent et de leur traitement; des contraintes financières et des exigences de performance du milieu de la recherche…

Le programme  réunit des participants internationaux qui présenteront des points de vue variés selon qu’ils représentent (liste non exhaustive) :

  1. des universités de partout dans le monde : Canada, États-Unis, Chine, Inde, Yemen, Danemark, Suède, Norvège, Italie, Pays-Bas, Allemagne, Argentine, Brésil, Égypte, Croatie, Afrique du Sud, Japon, Corée du Sud…
  2. des organisations vouées à l’intégrité scientifique : International Consultant on Research Integrity (É-U), Office of Research Integrity (É-U), European Network of Research Integrity Offices (ENRIO) and Austrian Agency for Research Integrity (Autriche), Royal Netherlands Academy of Arts and Sciences and National Office of Research Integrity (Pays-Bas), Sideview and UK Research Integrity Office (UK), Integrity Fraud and Misconduct to the UK Health Research Authority (UK), Norwegian National Research Ethics Committees (Norway), Ethics in Research Initiative (Serbie);
  3. des agences de soutien financier à la recherche : Fonds de Recherche du Québec (CA), National Academies of Science (É-U), International Council for the Life Sciences (É-U), National Science Foundation (É-U), Agency of the European Research Council;
  4. des revues scientifiques : Nature, EMBO, Lancet, Retraction Watch;
  5. diverses associations : Council of Graduate Studies (É-U), All European Academies (Pays-Bas).

En ce qui a trait aux études supérieures, notons que des “sessions” seront consacrées au droit d’être auteur (authorship), à l’enseignement de la conduite responsable en recherche et une porte spécifiquement sur le plagiat dans les publications, dont voici le contenu :

Publication Ethics: Plagiarism

  •  Working against plagiarism – Presenter: Hallvard J Fossheim, Norwegian National Research Ethics Committees, Norway
  •  Exploiting text similarity to quantify ethical behavior: From plagiarism to double-dipping – Presenter: Harold Garner, Virginia Tech, USA
  •  Journal editorials on plagiarism: What is the message? – Presenter: Miguel Roig, St. John’s University, USA
  • Alleviating think tank plagiarism – Presenter: J.H. Snider, Harvard University, USA

Note de Hervé Maisonneuve (médecin), qui annonce ce colloque sur son blogue : « […] le plagiat n’est pas pour moi un problème d’étudiants.. mais le problème de ceux qui encadrent ces thèses de complaisance…    Humeur personnelle car il faut aider les étudiants pour éviter de les blâmer… »

Source – Maisonneuve, Hervé. Un congrès international sur le plagiat dans les études supérieures. Les responsables du plagiat ne sont pas toujours les étudiants !  Rédaction médicale et scientifique (blogue).  26 mars 2013.

Le plagiat nous appauvrit comme société
Hybrid Pedagogy: des concepteurs pédagogiques critiquent les programmes offerts à distance actuellement

Exprimez-vous !

*