Revoir la manière de demander les travaux : une excellente façon de réduire le plagiat

Dans la lutte antiplagiat, le pouvoir des enseignants est beaucoup plus grand qu’on ne l’imagine et il réside dans la manière de demander des travaux.  La spécialiste britannique de la lutte antiplagiat Jude Carroll, qui croit en une approche intégrée, propose quelques pistes en ce sens dans un article publié le 5 juillet dernier dans le Inside Higher Education :

  1. demander aux étudiants de rédiger dans un format qui ne permet pas de copier/coller : émission de radio, feuillet informatif, une réponse (simulée) à une enquête…
  2. demander les différentes versions d’un travail long;
  3. demander aux étudiants de commenter leur travail individuel en classe.

Jude Carroll mentionne toutefois la résistance des enseignants à adopter les pistes de solution qu’elle propose, résistance qui avait été bien présentée il y a deux ans dans la conférence Curriculum redesign as a faculty-centred approach to plagiarism reduction de Hrasky S. and Kronenberg D.

Si ces pistes ont du mérite, elles s’enracinent toutes dans une vision qui ne tient pas compte des changements qui bouleversent le monde de l’éducation :

  • les valeurs et les comportements des étudiants d’aujourd’hui qui perçoivent les travaux comme insignifiants et le programme à suivre comme un passage obligé pour intégrer le marché du travail
  • accessibilité de l’information et compétences informationnelles déficientes;
  • lacunes rédactionnelles importantes et, conséquemment, difficulté à structurer sa pensée.

Dans l’atelier Le plagiat déjoué, nous tenons compte de ces changements pour identifier des leviers d’intervention.  Je me suis permis de rédiger un commentaire faisant l’éloge de cet atelier à la suite de l’article du Inside Higher Education.

La première partie de l’article du Inside Higher Education, écrite par Goerge MacDonald Ross, porte sur la nécessité de créer un environnement dans lequel les étudiants sont forcés de penser par eux-mêmes afin que les universités octroient des diplômes qui ont une valeur.  Intéressant.

Source : Carroll, Jude et MacDonald Ross, George.  Cogitate, don’t regurgitateInside Higher Education.  5 juillet 2012.

Royaume-Uni : guide de création de programmes à grade
France : le soutien à la pédagogie universitaire menacé par le déficit budgétaire des universités

Exprimez-vous !

*